Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Le Patron
I am the boss
MESSAGES : 411
INSCRIT DEPUIS LE : 15/04/2013

Feuille de personnage
Icône:
*: Citation

Les garçons

le Sam 10 Déc - 14:50

identité

Homme de 25 ans, Célibataire. Il est surveillant à temps pleins.

Partenaire

— Silver
— Onix
— Docile

autres

Nathaniel (c) danzzila

Seth Leeroy

Une femme est seulement une femme, mais un bon cigare c'est tout un arôme. — Seth Leeroy

Physique

" Vous avez de la bouse de tauros dans les yeux ou quoi ? " C'est ce que dirait Seth si vous osez lui poser la question.

Ce jeune adulte d'un bon mètre quatre-vingts ce fait vite remarquer, pourtant ses cheveux sont de couleur noire ébène, tel un corbeau et il n'a pas forcément une coupe si particulière, simplement coiffer un peu en bataille, ce n'est pas ce genre de mec qui se regarde dans une glace avant de sortir, au contraire, il est plus du genre je-m'en-foutisme Il est vrai que c'est rare de voir un sourire sur son visage, on le voit plus souvent à faire tronche ou simplement garder un visage neutre, ses lèvres ne s'étirent jamais, ce qui peut le rendre froid. Mais il n'y a pas que ça, ses yeux fins ornés de pupilles bleutées tel un ciel d'azur, ses traits fins font penser qu'il est tout le temps énervé, d'ailleurs ses sourcils froncés n'améliorent pas la chose. Malgré son allure froide il reste très populaire, on ne sait pourquoi il arrive à attirer les filles, dont il se fiche complètement, assez muscler pour foutre une correction à ceux qu'ils le veulent, bagarreur au point d'avoir souvent des bleus ou pansements. Peut-être que c'est ce côté démolosse qui le rend si attirent ? Aussi peut-être à cause de son corps bien battis, qui sait. Même si le beau ténébreux n'aime pas se donner un look, il garde tout de même une boucle d'oreille fétiche en forme de croix, mais pas que ça, le jeune homme a même des colliers et des bagues dont il préfère garder, pas que c'est à la mode, ce sont plus des souvenirs pour lui, certaines offrandes venant de son frère, mère, père etc. Bref ! Sinon pour son style vestimentaire cela reste très basique, entre t-shirts, jean, gilet, sweet... Ce qui est commun et facile à porter quoi ! Ah oui ! Vous allez souvent le voir tirer la langue, c'est une manie chez lui quand quelque chose le saoule.

Mental




Il est difficile de décrire quelqu'un d'aussi complexe, ce n'est pas sur le plan du caractère, mais plus ton aptitude à cacher certaines parties. Un homme qui sait très bien faire la différence entre sa vie personnelle et sa vie professionnelle, voilà ce que tu es ! Ce qui te rend difficile à cerner.

Dans ta vie personnelle tu es très vite débordé, voir trop occuper quand on te regarde courir partout, tu dois gérer l'organisation de ton planning, les tâches ménagères ainsi que les diverses paperasses. En fait tu n'as pas vraiment le temps de t'amuser de trop, les seules fois où tu bouges pas autant c'est quand tu dors la nuit ou que tu fis tes bonnes grasses matinées quand tu travailles pas. Tu n'es franchement pas contre pour ce genre de repos, au contraire, tu peux être un grand actif, mais souvent tu as besoin de te recharger. Pour le reste tu te promènes simplement dans des petits coins que tu connais, en fait ça te suffit simplement. Tu n'as pas non plus beaucoup d'amis et ça c'est plutôt normal. Tu as une mauvaise tête qui donne par confiance, tu donnes l'apparence d'un être plutôt froid, calme, mais ça tu l'es simplement pour ton travail. Tu es un homme très caractériel et tu peux partir de travers même pour une simple idiotie, le problème avec toi, c'est que tu es nul en communication, tu ne parles presque jamais et tu es du genre physique, donc le plus souvent tu pars dans une bagarre que tu gagnes très souvent. Encore pire, tu es un vraiment aiment à emmerde, le plus souvent tu es beaucoup trop franc et cela gêne beaucoup ceux qui t'entourent, même si cela est de ta faute, tu ne l'admettront jamais, car pour tu as toujours raison, ce qui enfonce encore plus le problème. Aussi tu as un penchant à emmerder les plus jeunes que toi, soit en utilisant leur point faible où en utilisant ton sale caractère, le plus souvent ça suffit. Alors oui, tu es un vrai salaud quand tu veux et tu l'acceptes volontiers.

Et au travail ? Là encore il y a une énorme différence, tu as toujours fait attention de soigner ton image au travail pour éviter tout renvoi, tu sais pertinemment que trouver un travail c'est vraiment dur, alors quand tu en trouve un, tu veux le garder à tout prix. Tu as déjà exercé le métier de surveillant, donc tu sais très bien comment t'y prendre dans ce genre de travail. Tu adaptes très bien ton caractère dans ce genre de métier, simplement tu te retiens et tu l'arranges d'une façon à être un surveillant dans la moyenne. Tu semble plus adopter un caractère froid et distant, tu essaies de préserver une bonne couche de glace dans les relations, sur tout avec les élèves. Tu arrives tout de même à garder la tête froide au point d'être trop calme, ce qui est contradictoire à ton caractère d'origine, tu arrives simplement à te retenir, pour l'instant tu n'as jamais craqué et cela ne risque pas d'arriver. Tu semble compréhensif devant les divers problèmes que les élèves peuvent avoir, mais tu n'es pas non plus con, tu sais voir la vérité et un mensonge, d'ailleurs tu le fais vite comprendre quand c'est le cas. Le problème de communication persiste toujours même si tu essaies de faire des efforts considérables, tu gardes tout de même ta bonne franchise, c'est bien mieux pour les élèves simplement tu évites les phrases trop négatives et tu n'utilises aucune violence. Bien sûr tu es comme ça que dans la structure pendant tes horaires de travail, tu fais des efforts c'est pour la paye que tu reçois tous les mois, pas pour les gosses.

Par contre si tu rencontres le moindre élève en dehors de la structure, en dehors de ton travail, tu es cette fois-ci sans pitié. Ton caractère d'origine reviens en force et tu te fiches royalement de ce que pensent les élèves, tout ce qui compte pour toi c'est que tu gardes ton boulot, point.

Et Silver dans tout ça ? Encore une chose complètement différente, ce serpent de pierre tu là adopter, élever et tu là vu grandir, c'est plus un gosse pour toi qu'un simplement animal. Forcément tu es bien différents avec lui, tu es plutôt doux et plus mielleux, même si le plus souvent tu l'engueule tellement qu'il te saoule, même tu l'aime ton serpent, il te connait bien et tu le connais bien, alors il est normalement qu'il est le droit de recevoir un peu plus d'amour que le reste du monde.

Histoire

Dans cette partie il n'y a pas grand-chose à dire. Seth est né normalement, tu as d'ailleurs un petit frère et une grande sœur à laquelle tu t’entends très bien, même si le plus souvent tu te disputent au téléphone, sur toute ta grande soeur qui joue les femmes sage qui ont du vécu, comparer au petit frère qui t'admire et t'adore en permanence, plus collant que Silver.

Sinon tu as toujours vécu dans sa famille, sa mère essaye tant bien que mal de garder un emploi stable malgré le grabuge, s'occupant de quelques pokémon telle une éleveuse alors que ton père gagne bien sa paye en étant Ranger, même si ce n'est qu'un petit ranger de secteur c'est assez bien. Donc pas de problème là-dessus, tu avais toujours bien vécu dans ta famille, tu en as même de bon souvenir, tes parents ne sont stables, rien qui cloche dans ta vie quoi.

Tu avais simplement quitté la maison à l'âge de 20 ans, voulant simplement partir de tes propres ailes, au début tu avais bien du mal à trouver un boulot stable à cause de ton sale caractère, pourtant tu en as du potentiel, mais quand on est jeune, on est encore plus borné, tu l'étais bien plus quand tu étais jeune, oui, en cinq ans tu t'étais vite assagi.

Franchement tu ne regrettais pas d'avoir quitté la maison, tu as bien goûté la liberté, tu as même fait quelques conneries avant que ta chère sœur vienne t'aider, la paperasse ce n'est jamais facile hein... Tu vivais dans un petit appartement et cela te suffisait amplement ainsi que ta petite paye. Bon tu avoues que pendant un moment tu t'en étais lassé de cette vie un peu merdique, toi tu voulais de l'aventure, de la surprise ! Même si les journées de repos te plaisaient bien.

4 ans se sont passé, pendant tout ce temps tu étais bien occupé à travailler dur pour avoir quelque chose de correcte, souvent tu faisais la fête avec les quelques potes que tu arrivais à garder malgré ton foutu caractère. Mais tout avait changé d'un coup dans ta vie, tout bascula quand tu avais décidé d’adopter ce foutu tas de pierres, tu avais pitié de lui, en plus il pleuvait, tu l'avais bien vu se faire rejeter par les autres Onix, ses saletés... Encore il était petit quand tu l'avais pris, tu ne savais rien sur cette espèce, d'ailleurs tu sais pas non plus grand-chose.

1 an passer, toute cette année tu t'en étais occupé, au point de t'en être attaché complètement, tu l'aimais bien au fonds de toi, mais une fois l'année passée, la taille n'était plus la même. Tu voulais pas le laisser enfermée dans une balle pendant un long moment, non, alors tu avais déménagé, donc tu avais dû quitter ton emploi pour cette grosse bête et te voilà à 25 ans au chômage. Pour ce coup tu n'es pas contre l'aide de ta sœur, celle-ci t'aida, à la recherche d'une maison avec un assez grand terrain ou une zone où tu pourrais balader ton serpent de pierre... Mais que dalle... Sauf un jour tu as vu une annonce, oh miracle ! Un poste de surveillant dont tu avais déjà exercé et en prime il y avait des atouts, une nouvelle zone, des maisons... LE RÊVE ! Tu ne te posas pas plus de question, ce qui fait le bonheur de ton Onix fait aussi ton bonheur, tu voulais pas le voir une journée de plus rester enfermé non-stop dans sa balle, alors en route pour Reaven !




Le patron
Hey gamin ! Du public j'suis le plus aimé. Alors que j'suis le plus grand criminel que ce monde est porté.


avatar
Le Patron
I am the boss
MESSAGES : 411
INSCRIT DEPUIS LE : 15/04/2013

Feuille de personnage
Icône:
*: Citation

Re: Les garçons

le Sam 10 Déc - 15:16

identité

Homme de 22 ans, Célibataire. Un bisexuelle qui aime autant les filles que les garçons. Un éternel dragueur qui veut être un élève exemplaire dans l'académie.

Partenaire

— Loki
— Zorua
— Malpoli

autres

Nathaniel (c) danzzila

Ezrael Arakan

Il faut de tout pour faire un monde. — Seth Leeroy

Physique

Tu es peut-être trop narcissique sur les bords Ezrael, mais tu ne peux pas t'en empêcher de t'admirer dans les moindres détaille. Un bel homme mesurant un bon 1m86, malgré ta grandeur époustouflante tu attires une multitude de personnes, que se soit garçon ou fille, les deux t’intéressent grandement. Au premier regard on remarque ta peau mate qui donne un certain charme avec en prime ton corps bien battit. Tu peux facilement donner une correction aux personnes qui te saoulent ou simplement répondre physiquement devant les hommes qui essayent de te dominer, ne jamais jouer ce genre de jeux avec toi sans penser aux mauvaises conséquences, tu peux user de ta force si tu le souhaites. Ta peau ornée d'un sublime tatouage sur l'un de tes bras, ce finissant jusqu'à ton épaule, un énorme dragon qui donne l'excuse de te regarder encore un peu plus, tu ne peux le nier, tu as un charme fou avec tes jolies petites fesses que beaucoup d'hommes aiment reluquer, tu n'en fis pas mort d'homme, au contraire, tu aimes les regards baladeurs qu'on pose sur toi. Ton joli minois fait de l'effet aussi, des traits fins ornés de deux sublimes yeux d'un félidé, des pupilles mouchetées d'or. Un beau brin coiffé de façon hasardeuse, couper court en haut et laisser une certaine longueur en bas, tu as même osé colorer la partie longue en rouge, voire même quelques mèches rouges dans tes cheveux, mais cela te fait un charme fou, ta couleur préférée devait être portée un jour. Quand on est gâté par la nature à ce pont, tu n'as guère besoin de te casser trop la tête pour te vêtir. Même si par moments tu choisis minutieusement tes vêtements pour te mettre un peu plus en valeur, tout te vas facilement, même les vêtements un peu farfelus. L'exotisme c'est le bien.

Mental

Si quelqu'un osait te poser la question, tu pourrais facilement te décrire comme une personne parfaite, sans aucun défaut possible, déployant ton charme fou au passage devant cette dite personne. Mais malheureusement Ezrael, tu es une personne remplie de défaut et imparfaite au possible, tu pourras toujours essayer avec une grande détermination, mais tu seras toujours imparfait, comme tout être humain.

Il est vrai que tu as un certain charme, ton physique ne passe pas inaperçu, tu ne peux décemment pas dire non au plaisir de discuter ou même de charmer la personne qui est en face de toi, tel un aimant qui s'accroches-tu enclenche le pas aisément faisant comprendre que tu es une personne totalement sociable qui a soif de communication. Chaque petit geste est prévu pour donner envie et souvent tu es attiré par ces personnes qui osent rester de marbre face à ton charme naturel et du moins discret. Tu n'es pas non plus trop bavard et tu sais relativement t’adapter devant le caractère de certain casse-pieds, souvent tu essaies d'entrevoir leurs désirs et simplement le leur donnée satisfaction, très souvent tu aimes ardument que les regards soient braqués sur toi, tu aimes te faire remarquer ou simplement qu'on te regarde, cela te donne une énorme satisfaction.

Tu n'es qu'un sale profiteur Ezrael ! Chaque petit évènement tu l’arranges à ta façon pour profiter pleinement de ce que ta proie peu t'offrir, que ce soit une simple vue ou même un contact, chaque chose est un vrai plaisir à savourer pour toi, prenant cela pour une victoire. Tu pourrais même mentir ou simplement exagérer les choses pour simplement avoir une chose que tu aimerais, te donnant une sorte d'objectif que tu espères avoir à la fin de ton combat. Personne n'a encore réussi à te faire fondre, prendre ce cœur enchainé et emprisonné, tu souhaites simplement encore être libre de tes mouvements, changer chaque jour la tête de la personne que tu côtoies dans un lit inconnu. C'est un plaisir comme un autre pour toi et tu n'arrive pas à t'en lasser, ne comprenant simplement pas la vraie définition d'aimer.

Malgré cette habitude plus que dérangeante. Habituellement tu es quelqu'un d'adorable qui n'hésite pas à aider son prochain avec une grande politesse dans le sac, tu sembles être quelqu'un de très calme qui ne fait que sourire bêtement en employant un vocabulaire simple, tu n'es pas du tout chiant en fait. Quoique, une seule chose t’insupporte depuis tout môme, tu n'aimes pas te faire piétiner par quelqu'un d'autre, souvent les hommes veulent te dominer Ezrael ou simplement te faire du mal, tu détestes ça et très vite tu entres dans une colère noire d'un air relativement sérieux, tu pique une crise dont tu as le secret, jamais tu te l'avoueras, mais tu es quelqu'un de très susceptible tout de même, alors souvent tu t'énerves pour un rien, même si cela passe horriblement vite, une petite crise passagère comme toutes les autres. Aussi tu es plus le genre dominant que dominé, cela peut pourtant t'arriver, mais très vite tu deviens rancunier et cela peut se transformer en mauvais jeux, tu n'aimes pas qu'on te surprenne ou que joue trop avec toi, car tu aimes gérer les choses à ta façon. Tu peux être un vrai salaud quand tu veux, alors il vaut mieux te laisser faire ou simplement abandonner. En parlant d'abandonner, il faut aussi faire attention à laisser couler devant tes petits caprices, souvent minuscule, mais relativement important pour toi, si part malheur l'un d'eux ne se réalise pas, tu piques encore une fois une crise où tu prépares une vengeance, adepte des sales coups avec ton petit renard, il ne faut pas te chercher Ezrael, ni te contredire...

Histoire

Née un jour de pluie dans cette belle ville se nommant Illumis. Un magnifique bébé est née en compagnie de ses deux parents, mais rien à faire, leurs visages est dissimulez sous des taches noires et aucun son ne semblait sortir, aucune voix ne semblait venir. En fait tu ne te rappelle plus Ezrael, tu ne te souviens plus réellement de tes parents et cela ne semblait pas te gêner, bizarrement tu as été retrouver dans un carton sous la pluie, tu n'étais encore qu'un petit bébé aux apparences fragile, devant l'une des portes d'un orphelinat plutôt discret et aux rumeurs plus qu'inquiétantes. Grandissant ainsi dans cette petite structure avec plusieurs enfants, des amis, des ennemis, mais pas de famille en perspective, parcourant les ruelles sombres discrètement sans non plus te faire remarquer, vu comment tu étais vêtu, voir un gosse en loque ne serait pas une bonne image dans cette ville de lumière, jamais personne ne prête attention aux petites ruelles ou même pendant la nuit, vous étiez en quelque sorte les rois, souvent vous voliez et faisiez des farces comme des sales gosses, tu t'étais simplement embraqué avec les autres, suivant le mouvement de masse comme pratiquement tous les gosses.

Ce confort assez rudimentaire ne resta que très peu de temps. Une fois la majorité atteinte ils te jetèrent dehors tel un jouet cassé, c'était la règle de l'établissement Ezrael. Une fois le seuil de la porte franchi, tu savais pertinemment que cet endroit n'allait pas te manquer, emportant avec toi les secrets les plus noirs de l'orphelinat, de mauvais souvenir enfoui au fond de toi. Espérons qu'ils ne referont pas surface durant le reste de ta vie.

Ensuite viennent ses années de survie. Vivre dans les rues et te vendre au plus offrant, alors c'était ça qui t'attendait une fois sortie ? Tu devais encore une fois survivre et vires les pires expériences, à force tu te disais que cela n'était plus rien pour toi, au début c'est toujours désagréable mais à force tu te faisais bien à l'idée. Ton physique t'aidait dans les tâches les plus accrus au point que tu t'étais perfectionné dans l'art du charme, combien de femmes ou d'hommes avais-tu dragué pour profiter de leurs argents ou simplement d'un lit douillet ? Tu ne les comptes plus Ezrael. Tu étais désormais un homme habitué au plaisir charnel, tu n'arrives plus à te contrôler ou même t'arrêter, cela en devenais presque un plaisir quotidien telle une drogue, te stopper ne serait pas faisable, tu étais dans ce cercle vicieux.

Tu as rencontré Loki dans tes moments noirs, alors que tu trainais dans les anciennes rues de ton enfance, un petit renard ténébreux semblait bien malheureux, dormant dans un pauvre carton, maigrichons au point de voir ses os... Pauvre petit, adorable et mignon, pourtant il était désespérément seul tout comme toi quand tu étais tout môme. C'est à ce moment que tu ouvris simplement ton cœur, tu adoptas ce petit animal farouche, au début cela avait dû être difficile, il te mordillait sans cesse et couinait pour sortir dehors pour ainsi rejoindre son carton, doucement tu lui avais donné goût de rester, tissant un lien incassable ensemble, te pausant même sans conquête quelques fois pour mieux s'occuper de lui, le seul qui puisse rester avec toi éternellement, le seul qui te connais assez. Loki était tout pour toi Ezrael.

Malgré cette charmante rencontre, tu ne changeas pas pour autant. Gardant cette mauvaise habitude de changer de lit plusieurs fois, voire même tous les jours sans vraiment t’inquiéter de ton futur. Mais subitement tout s'arrêta lors d'une rencontre avec une charmante fille, une nuit passée avec elle lors d'une soirée trop arrosée, mais ce fut autre chose, comparer aux autres filles ou hommes, elle tomba simplement amoureuse de toi, te donnant une sorte d'aide, elle savait pourtant que toi tu ne l'aimais pas, malgré se détaille elle dépensa d'énormes sommes d'argent et parlait avec certains contacts pour te faire emmener dans une académie, te pauser, avoir un logement et de la nourriture, avoir une vie saine et belle. C'était un si jolis cadeaux qu'elle t'avait offert Ezrael, tu étais en quelque sorte comblé de pouvoir te posait un peu et ainsi t'occuper un peu plus de ton renard, bien sûr tu n'allais pas te retenir d'avoir quelque conquête, tu restes un chasseur ! On ne peut te retirer ce désir important.

Ezrael, 22 ans, désormais élève de l'académie Reaven.




Le patron
Hey gamin ! Du public j'suis le plus aimé. Alors que j'suis le plus grand criminel que ce monde est porté.


avatar
Le Patron
I am the boss
MESSAGES : 411
INSCRIT DEPUIS LE : 15/04/2013

Feuille de personnage
Icône:
*: Citation

Re: Les garçons

le Sam 10 Déc - 15:25

identité

Homme de 20 ans, Célibataire. Un jeune garçon qui aurait une phobie des homosexuel et qui aurait une préférence pour les filles mignonnes. C'est un élève de l'académie.

Partenaire

— Tiago
— Dedenne
— Timide

autres

Nord Italy — Hetalia

Alejandro Fanucchi

Il faut de tout pour faire un monde. — Seth Leeroy

Physique

Seulement un mot peut te définir complètement, mignon ! Tu es vraiment mignon ! Pour un garçon c'est comme une petite insulte, certain préfère ce dire qu'ils sont beaux, sexy, mais pour toi le terme mignon te conviens le mieux et tu l’apprécies entièrement. Un joli garçon mesurant un petit 1m72 pour un homme, cela ne fait pas bien grand comparer à certain géant. Il attire autant les filles que garçons, peut être à cause de son visage un peu bouffie et ses traits fin qui orne son visage souriant, ses yeux brun/ambre sont par contre plutôt commun et pourtant son regard est si adorable, un mélange incertain d'innocence et de perversité, pourtant il est pas du tout pervers et ne semble éprouver aucune attirance envers les bouquin porno, comparer à son père. Puis viens ses cheveux d'un brun foncé, couper courts, les mèches sont bien proportionné pour être égale sauf une petite mèche fine qui semble rebiquer telle une rebelle, des rumeurs court qu'elle serait sa zone érogène, mais encore c'est une rumeur à vérifié, sinon celle ne semble jamais tenir en place avec les autres et sembles bien fine et longue. Pour le reste son corps est plutôt fin et pas vraiment muscler, fragile et faible de nature, c'est pas un adepte du sport non plus malgré sont énergie débordante. Souvent on le prends pour une fille à cause de sa taille assez fine, malgré ses épaules un peu large, on le prends aussi pour un gosse quelque fois, il a la bouille pour.

Mental

En premier on remarque très facilement cette timidité profonde à cause de certaines mimiques habituelles, très expressif au niveau du visage, on peut vite savoir ce que tu ressens ou simplement ce que tu penses, il est très facile de deviner ce que tu penses, comme si c'était réellement marquer sur ton front. Continuellement gênée pour n'importe quelle raison, même infime soit-elle, on sent dans ta voix faiblarde que tu es constamment gênée ou simplement timide, c'est un vrai mélange entre les deux. D'ailleurs tu as cette manie si particulière de te cacher quand tu es trop gênée, un peu comme Tiago tu n'aimes pas qu'on te fixe longuement alors que tu es gênée, tu veux simplement ne plus voir les personnes et être oublié, cela peut arriver dans n'importe quel endroit, tu trouveras toujours une cachette ou un objet pour cacher ton visage. ( tu as cette impression d'être hyper bien cacher quand tu caches simplement ton visage, c'est con. ) En fait tu n'es pas ce genre de type qui ouvre facilement une conversation, tu attends simplement qu'on te parle, par contre une fois la conversation engagée et que tu es bien avec cette personne, tu peux devenir un vrai bavard au point de plus t'arrêter. Ce qui te bloque vraiment c'est cette hésitation que tu as fréquemment, tu hésites pour tout au point de chercher tout le temps tes mots, prenant ton temps ou quelquefois tu rectifies où tu bégayes et quand tu décides un mauvais choix, on le remarque, tu te mords les lèvres telle une mimique propre à cette sensation de remords.

Tu inspires simplement la joie de vivre. Constamment enjouée avec toujours ce petit sourire au bord des lèvres telle une évidence pure. Tu aimes transmettre cette bonne humeur et ainsi rendre heureux ceux qui t'entourent, voir des sourires autour de toi suffit amplement à ton bonheur.

En vérité tu ne seras jamais quelqu'un de foncièrement méchant, tu peux te fâcher ou même piquer des crises, voir te défendre quand tu en as besoin, comme tout être heureux en fait et c'est naturel. Mais jamais tu oserais faire du mal gratuitement ou même te défendre avec toute ta force sur une personne qui te fait du mal, tu as simplement du mal à être méchant, voire caractériel et on le remarque bien que tu force là-dessus. Tu es trop gentil Alejandro, voire même un peu trop. Car souvent on profite de cette gentillesse débordante, tellement gentil et serviable et tu ne sembles même pas porté de coup trop violent quand tu te défends, alors forcément les gens s'habituent, profitent, te malmène, avant tu avais l'habitude que ton frère t'aide, mais désormais tu allais devoir te débrouiller seul. Le problème c'est que tu es très naïf, les personnes pourraient jouer le pire rôle d'acteur et bien tu y croirais quand même tellement que tu gobes facilement tout ce qu'on te dit, tu reste pourtant méfiant depuis un certain accident, mais les gens peuvent te berner au moins une fois, alors pour une seule fois on te piège fièrement, la deuxième fois ne marche jamais, en général...

Tu es une éternelle boudeuse quant à cette moque de toi ou qu'on t’arnaque. En gonflant tes petites joues pour montrer ton mécontentement, mais tout ce qu'on peut te dire c'est que tu es totalement adorable quand tu fais ce genre de petite mimique, on te prends pas au sérieux et personne ne semble vouloir vraiment te prendre au sérieux, en vérité tu es un éternel soumis, d'ailleurs tu ne l'assume pas vraiment, pas vraiment fan qu'on te traite de gars soumis ou de faible, pourtant tu l'es bien.

Un grand sensible, c'est ce qui te rend si faible Alejandro. De toute façon tu chiales pour le moindre problème ou chose triste et tu souris pour la moindre chose positive. Mais le pire c'est que le moindre contact charnel te fait véritablement fondre au point d'avoir aucune force et de devenir un simple soumis, une marionnette quoi ! Encore novice dans la matière aussi, tellement sage que tu n'as pas vraiment l'habitude des gestes d'affection et tu sembles réagir si timidement, mais aussi tu sembles gênée comme pas possible, déjà qu'un simple effleurement te rend ramollo, n'imagine pas le reste.

Histoire

Tu es beaucoup trop sage Alejandro. Au point de pas avoir grand-chose à raconter, même si tu as énormément des problèmes à cause de ton caractère si adorable. Peut-être que tu n'es pas destinée à avoir une vie palpitante, tu as encore le temps d'y penser comme tu es encore bien jeune, tu as la vie devant toi.

Commençons déjà par ta situation familiale qui est dans la moyenne. Entre un père pratiquement absent et relativement sérieux, coincer dans un bureau loin de sa famille, gagnant ainsi une bonne paye en étant instauré dans les affaires. Et enfin une adorable mère particulièrement présente, douce et attentionnée instaurer dans le domaine de la mode, prenant même le temps de confectionner des vêtements pour ses enfants, c'était d'ailleurs l'un de ses hobbys quand vous étiez enfants toi et ton frère, plus facile à manipuler comparer à maintenant. Tu as un frère qui te ressemble physiquement, la seule chose qui semble différentes c'est votre couleur au niveau des yeux, toi marre et lui vert, jalousant même un peu devant ses yeux émeraude. Malgré cette jalousie constante tu reste très proche de lui et vous semblez inséparable. Depuis quelque temps il semble bien plus mûr que toi, te donnant ainsi l'impression d'avoir un frère protecteur avec toi, cela ne te déplaît pas étant donné que même si tu arrives à te défendre, avoir un frère qui te protège c'est plutôt cool.

Mais revenons désormais à toi, ta petite vie d'enfant était paisible, en effet, tu étais collé à ton frère et tu voulais jamais te séparer de lui comme vous étiez bien ensemble, on pouvait vous confondre malgré la différence dans les pupilles, un tintement différent, toi les yeux marron et lui les yeux verts, seuls grandes différences que tout le monde ne peut pas forcément remarquer. Deux êtres égaux et inséparables, c'était bien cette vie où tu pouvais facilement compter sur ton frère qui était bien plus débrouillard et caractériel que toi, enfin toi aussi tu peux l'être, d'ailleurs vous pouvez vous ressembler quelques fois, comme deux siamois.


Pourtant vous avez pris deux routes différentes tous les deux, chacun de votre côté, doucement on voyait les différences ce creusé, tu avais réussi à te débrouiller sans trop de problèmes même si ton frère venais souvent t'aider pour te protéger des quelques profiteurs que tu pouvais facilement croiser. Tu avais des amis, des passions et une vie bien remplies avec une plus l'obligation de rendre souvent visite à la famille, quittant même le domaine familial pour habiter seul, enfin ton frère venait souvent te rendre visible, vous restiez tout de même inséparables malgré les différences qui se creusaient de plus en plus. Avant tu étais quelqu'un de bien plus ouvert, faisant un peu confiance à n'importe qui, au point qu'un jour tu avais eu un petit accident avec l'un de tes grands amis, invité chez toi, que tous les deux, tu n'avais jamais montré une attirance envers quiconque, laissant un champ libre pour ton ami qui avait certainement cru que tu aimais les hommes, ce n'était pas vraiment le cas, une soirée pluvieuse, premier baiser, avec un ami en plus et un garçon ! Tellement choqué et dégouté que tu t'étais enfui tel un inconscient dans une forêt non loin, une journée entière coincée dans cette forêt avec la pluie battante, ton frère t'avait retrouvé alors que tu pleurais à chaudes larmes, complètement déboussolé par ce geste que tu trouvais purement bizarre et aussi complètement chagriner en pensant que ton premier baiser a été volé par un mec, alors que tu pensais comme tout garçon innocent embrasser un jour une fille, un truc romantique quoi !

Depuis ce moment tu fais relativement attention dans tous les gestes d'affection qu'on peut te donner, prenant en compte que même les garçons peuvent être attirés du même sexe. Devenant bien plus timide qu'avant, voire même sensible si on osait faire quoique se soit. Tu avais tellement de chance d'avoir un frère bien plus fort et protecteur que toi, certainement que tu pouvais te défendre et tu le ferais, mais ton frère à bien plus de caractère ainsi que de force comparer à toi, ta sensibilité accrue ne fait qu'aggraver les choses et te rendre encore plus faible. D'après certaines rumeurs tu aurais aussi développé une phobie des arachnides, peut-être à cause de cet accident dans la forêt, tu n'aimes pas trop en parler et seul ton frère semble savoir pourquoi.

C'est bien après que tu rencontras ton futur partenaire, offert par ton frère dont tu étais très proche, d'ailleurs tu avais toi aussi offert un futur partenaire tel un échange pour vous dire un petit adieu, pas long, mais tellement intense. Toi tu devais partir pour l'académie et lui devait encore rester un peu au soin de tes parents. Un superbe cadeau car tu t'étais bien entendu avec Tiago, devenant un peu comme des frères étant donnés que vous vous ressemblez sur certains point.

Te voilà dans une académie inconnues, aucunes personnes familières avec toi, enfin, heureusement que tu avais Tiago avec toi !




Le patron
Hey gamin ! Du public j'suis le plus aimé. Alors que j'suis le plus grand criminel que ce monde est porté.


avatar
Le Patron
I am the boss
MESSAGES : 411
INSCRIT DEPUIS LE : 15/04/2013

Feuille de personnage
Icône:
*: Citation

Re: Les garçons

le Sam 10 Déc - 15:32

identité

Homme de 27 ans, Célibataire. Un Biromantique qui assume complètement. Il est surveillant en temps pleins dans l'académie.

Partenaire



autres

Sousuke Yamazaki @ Free

Matthew Douglas

Citation qui rox ! — Auteur

Physique

Matthew attise énormément la curiosité des passants, peut-être à cause de cette taille volumineuse ou simplement sa carrure un peu hors normes. 1m82 pour 73 kilos de muscles pur et dur, en même temps il fait énormément de sport, entre natations ou un petit footing le matin, accompagné de son compagnon flottant qui n'est jamais fatigué. Malgré sa grande carrure, on remarque assez vite son joli minois qui ne passe jamais inaperçu, surtout avec son sourire rempli de malice. Des cheveux noirs ébène pour faire un effet un peu dark comme disent les jeunes, relativement court qui lui va parfaitement et cela l'arrange pour lors de ses séances de natation. Les yeux d'un bleu azuré que tout le monde adore et qui semble attirer plus d'un regard. Mais surtout des traits assez fin et un visage un peu allongé qui le rend agréable à regarder. Souvent les filles viennent aux séances de natations pour voir son corps admirablement sculpter, on pourrait presque croire que c'est un nageur professionnel, il adore l'eau d'ailleurs, mais il ne peut pas suivre de façon professionnelle cette voit à cause d'un ancien accident qui l’empêche d'en faire fréquemment. Mais il est vrai que c'est un homme à muscle qui semble doter d'une très grande force, ce qui peut arranger lors de divers conflits plus ou moins importants, normalement sa carrure imposante suffit à calmer. On ne peut pas se mentir, il attire énormément les filles, n'importe quel vêtement pourrait lui aller, même s'il a une fâcheuse tendance à prendre des trucs ample, agréable à porter. Quelquefois ont le voir orné d'une casquette, même en hiver, ce qui est complètement bizarre, mais c'est histoire de se cacher de ses fans, oui, il a énormément de fane malgré son caractère.

Mental

   

Histoire






Le patron
Hey gamin ! Du public j'suis le plus aimé. Alors que j'suis le plus grand criminel que ce monde est porté.


avatar
Le Patron
I am the boss
MESSAGES : 411
INSCRIT DEPUIS LE : 15/04/2013

Feuille de personnage
Icône:
*: Citation

Re: Les garçons

le Sam 10 Déc - 15:37


identité

Un jeune garçon de 19 ans, Célibataire. Il est encore mitigée sur son orientation sexuelle et ce laisse en tant que Bisexuelle. Un élève sérieux dans l'académie.

Partenaire

— Bones
— Osselait
— Rigide

autres

Shishio Satsuki @ Hirunaka no ryuusei

Scott Leigh

Citation qui rox ! — Auteur

Physique

Tu es peut-être trop narcissique sur les bords, mais tu ne peux pas t'en empêcher de t'admirer dans les moindres détaille. Un bel homme mesurant un bon 1m79, malgré ta petite grandeur (t'es sûrement dans la moyenne.) tu attires une multitude de personnes, que se soit garçon ou fille. Au premier regard on remarque ta peau claire ornée de trait particulièrement fin avec en prime un corps svelte et bien sculpté, ce qui peut donner un certain charme devant les inconnues que tu rencontres fréquemment. Pourtant tu ne sembles pas trop musclé, Juste avoir ce qu'il faut pour trouver l'excuse de te mater inlassablement, tu ne peux le nier, tu as un charme fou avec ce magnifique visage, ton sourire ravageur en charme plus d'une, tes grands yeux d'un vert émeraude mais qui semble te donnant un air encore plus pétillant, ton visage te donne tellement cet air enjoué que beaucoup semble adoré, tu sembles tellement facile d'accès et d'une sociabilité déconcertante ! Un beau brin coiffé de façon hasardeuse, couper très court pour éviter tout problème, puis cela te va tellement bien. Quand on est gâté par la nature à ce point, tu n'as guère besoin de te casser trop la tête pour te vêtir. Même si par moments tu choisis minutieusement tes vêtements pour te mettre un peu plus en valeur, tout te vas facilement !

Mental

Tu avais voyagé par bateau pour arriver sur cette île, te voilà dans l'un des bureaux, une pièce simple et spacieuse, tu es assis là, fixant inlassablement le sous-directeur qui te parlait de sa voix sérieuse. Au début tu te posais beaucoup de questions, impatient de nature, tu étais déjà impatient de voir ta nouvelle chambre, les autres élèves ainsi que la maison dans laquelle tu serais. Bien sur que cet homme te saoulait bien avec toute la paperasse, tu n'es pas ce genre de mec qui reste assis pendant des heures, non, toi tu aimes bougé ! Te promener et découvrir de nouvelle chose, tu aimais surtout faire de nouvelle rencontre, tu te demandais déjà quel pokémon tu allais rencontrer dans cette nouvelle région. Bien sûr tu gardes ça pour toi, à la place tu lui fis ton plus beau sourire et le plus sincère d'ailleurs, tu n'es pas un grand menteur et tu sembles adorer la franchise, en fait tu étais tout de même très heureux de pouvoir rencontré cet homme bien âgé et pouvoir avoir un petit résumer, voire même un guide car tu pourrais un peu te perdre tellement que c'est grand ici ! Tu ne cherche pas vraiment à charmer qui que ce soit, t'es simplement naturel comme à ton habitude... De toute façon tu as toujours eux se sourire, ton air joyeux ne passe jamais inaperçu et ça tout le monde te le dit, toi qui as toujours autant d'amis, c'est vrai que tu arrives facilement à communiquer avec n'importe quelle personne, même les associable, justement tu adores les défis ! Ton air enjoué rend la conversation agréable, aussi tu gardes une certaine franchise pour ce qui est des compliments, s'en est même un défaut pour certaines personnes qui ne sont pas vraiment habituées.

Mais une chose te gêna considérablement lors de la discussion, tu allais être dans une chambre remplie d'autres garçons, pas que cela te gêne complètement ou que tu détestes, mais tu avais la petite idée en tête qu'un des mecs pourrais être attiré par toi et te faire subir ce que tu avais déjà vécu par le passé, un frisson de dégoût te parcours subitement alors que tu élargi un peu plus ton sourire histoire de cacher tes craintes. Il est vrai que tu es une personne très pudique et qui semble encore bien gênée devant des petits gestes d'affection, même envers les filles, disons que tu es bien timide dans les relations intime, en clair tu n'as jamais eu de petite amie et cela te rend peut-être un peu curieux et considérablement gênée à la fois, mais rien ne prouve que tu semble être intéressé par l'amour ou autres trucs dans ce genre, toujours occupé et trop "pur" encore pour penser à ce genre de chose. Déjà que tu n'arrives pas à comprendre les filles et leurs émotions un peu bizarres ! On dirait presque une autre espèce venant d'un autre monde pour toi et tu n'as jamais réellement ressenti ou éprouver quoi que ce soit pour une fille, seulement une amitié longue et durable, ce qui irrite beaucoup de monde hein, t'es un peu comme un enfant dont il faudrait apprendre les bases, mais encore ce n'est pas sûr que tu voudrais les apprendre, t'es tellement compliqué aussi ! Être gênée pour un rien et faire une scène pour deux ou trois petits trucs... Tu penses d'abord à faire tes marques dans l'académie et après te détendre. Tu n'es pas con non plus, tu sais pertinemment comment les relations et rumeurs marches, en parlant d'intelligence, tu en connais un raillons sur les pokémon, tu t'es tellement occupé de pokémon dans ta jeunesse que tu en connais beaucoup trop, tu sais même bien dessiner quand tu veux, sans le comprendre tu avais créé une certaine passion à chouchouter ses petits monstres.

Tu semblais encore t'ennuyer devant celui qui te posait un long et ennuyant questionnaire, tu en avais encore pour longtemps, alors tu réfléchissais à tes défauts, tu en avais, après tout tu n'es pas parfait, alors quoi ? Tu ne comprends pas forcément le sens des phrases qu'on te donne, en effet tu peux voir de travers ce que pense réellement la personne et complètement gaffer à ce sujet, combien de claque que tu as reçu de la part des filles à cause d'un truc mal compris en te traitant d'idiot, mais pour toi c'est elle qui est incompréhensible, même certains mecs peuvent durs à comprendre. Bon aussi tu es du genre très têtue quand tu le veux, tu es même un peu trop chiant quand tu veux avoir raison, tout en gardant ton sourire joyeux, oh oui ! Tu peux t’énerver comme tout être humain, mais généralement tu reste calme et très souriant en apparence, mais à l'intérieur ça bouillonne de partout... Dans ses moments là tu essayes de changer de sujet ou fuir l'énervement, t'aime pas vraiment être poussé à bout.

Ah ! Enfin ! Tu en avais presque fini avec cet homme, tu attendais alors avec impatience l'argent que tu devais recevoir ainsi que divers objets, même si tu t'en foutais un peu des objets, le plus important pour toi était l'argent et tu allais bien le cacher, tu n'étais pas du genre à dépenser pour un rien, non, pour toi l'argent c'est bien trop précieux, tu es du genre radin et tu te le cache pas, d'ailleurs il vaut mieux pas que quelqu'un te demande un peu d'argent, c'est mort avec toi, tu n'arrives pas à passer ce gros défaut, même si la personne en a vraiment besoin.

Et là tu te posais une de tes questions existentielles, si un jour tu pètes un câble, comme tu vas faire ? Bon tu t'énerves pas facilement, il faut bien te chercher pour te trouver. Mais tes crises violentes sont déjà arrivé au moins une fois, malheureusement tu ne te souviens plus vraiment, simplement que tu avais jeté un coup de poing au niveau du nez, le cassant par la même occasion, un type malfamé qui te menaçait au couteau et dont tu avais eu de la chance de pouvoir te défendre sans être blessé ! Mais il est vrai que quand on t'énerve vraiment tu peux devenir un peu violent, mais c'est tellement rare, d'habitude tu cherches pas la bagarre et tu évites le tout avec un joli sourire, ton regard innocent suffit aux autres pour comprendre que tu ne serais pas un violent.

Histoire

Tu es beaucoup trop sage Scott. Au point de ne pas avoir grand-chose à raconter, même si tu as énormément des problèmes à cause de ta trop grande gentillesse. Peut-être que tu n'es pas destinée à avoir une vie palpitante comme dans tes films favoris, mais tu ne sembles pas non plus malheureux de ton passé quasiment plat. Tu as encore le temps de te forger de beau souvenir et peut-être que tu feras de belle rencontre dans une académie, jouer les aventuriers est une option.

Commençons déjà par ta situation familiale qui est dans la moyenne. Entre un père pratiquement absent et relativement sérieux, coincer dans un bureau loin de sa famille, gagnant ainsi une bonne paye en étant instauré dans les affaires. Et enfin une adorable mère particulièrement présente, douce et attentionnée instaurer dans le domaine de la mode, prenant même le temps de confectionner des vêtements pour ses enfants, c'était d'ailleurs l'un de ses hobbys quand vous étiez enfants toi et ton frère, plus facile à manipuler comparer à maintenant. Tu as un frère qui semble être totalement ton opposé, vous ne vous ressemblez aucunement ! Pour autant il semble lui aussi gâté par la nature au point d'avoir un charme unique, d'ailleurs tu le jalouses énormément pour son corps parfait et sa facilitée déconcertante à être entouré de filles, il avait toujours cette fâcheuse habitude d'être en couple avec différentes filles... Malgré cette jalousie constante tu reste très proche de lui et vous semblez inséparable. Depuis quelque temps il semble bien plus mûr que toi, te donnant ainsi l'impression d'avoir un frère protecteur avec toi, cela ne te déplaît pas étant donné que même si tu arrives à te défendre, avoir un frère qui te protège c'est plutôt cool.

Mais revenons désormais à toi, ta petite vie d'enfant était paisible, en effet, tu étais collé à ton frère et tu voulais jamais te séparer de lui comme vous étiez bien ensemble, on pouvait vous confondre malgré l'énorme différence entre vous. Deux êtres égaux et inséparables, c'était bien cette vie où tu pouvais facilement compter sur ton frère qui était bien plus débrouillard et caractériel que toi, enfin toi aussi tu peux l'être, d'ailleurs vous pouvez vous ressembler quelques fois, comme deux siamois.

Pourtant vous avez pris deux routes différentes tous les deux, chacun de votre côté, doucement on voyait les différences ce creusé, tu avais réussi à te débrouiller sans trop de problèmes même si ton frère venais souvent t'aider pour te protéger des quelques profiteurs que tu pouvais facilement croiser. Tu avais des amis, des passions et une vie bien remplies, sans t'en rendre compte tu commençais déjà à moins rendre visite à ta famille et tu ne restais pas longtemps dans cette immense maison. Quittant même un jour le domaine familial pour habiter seul, enfin ton frère venait souvent te rendre visible, vous restiez tout de même inséparables malgré les différences qui se creusaient de plus en plus. Avant tu étais quelqu'un de bien plus ouvert, faisant un peu confiance à n'importe qui, au point qu'un jour tu avais eu un petit accident avec l'un de tes grands amis, invité chez toi, que tous les deux, tu n'avais jamais montré une attirance envers quiconque, laissant un champ libre pour ton ami qui avait certainement cru que tu aimais les hommes, ce n'était pas vraiment le cas, une soirée pluvieuse, premier baiser, avec un ami en plus et un garçon ! Tellement choqué et dégoûté que tu t'étais enfui tel un inconscient dans une forêt non loin, une journée entière coincée dans cette forêt avec la pluie battante, ton frère t'avait retrouvé alors que tu pleurais à chaudes larmes, complètement déboussolé par ce geste que tu trouvais purement bizarre et aussi complètement chagriner en pensant que ton premier baiser a été volé par un mec, alors que tu pensais comme tout garçon innocent embrasser un jour une fille, un truc romantique quoi !

Malgré ce malheureux souvenir, tu gardas une très forte sociabilité envers les inconnues ou personnes que tu connaissais, mais depuis ce moment, tu fais relativement attention dans tous les gestes qu'on pouvait te donner, que se soit affectueux ou non, prenant ainsi en compte que tout hommes peuvent être attirés par toi. Tu étais désormais méfiant envers tout le monde, malgré ta grande gentillesse et cette facilitée déconcertante de parler avec des personnes inconnues. Mais le pire c'est que tu étais devenu sensible au moindre geste, t'es souvent gênée ou paniquée, pas encore totalement les idées claires sur tes propres préférences... D'après certaines rumeurs tu aurais aussi développé une phobie des arachnides, peut-être à cause de cet accident dans la forêt, tu n'aimes pas trop en parler et seul ton frère semble savoir pourquoi.

Mais comme tout être humain tu avais un rêve, quittant ton travail à cause de l'accident précédent, tu voulais totalement changer de voix et faire ce que tu avais toujours voulu, t'occuper de petits êtres sans défenses et les chouchouter avec amours ! Personne ne connaît ta véritable passion pour les petits monstres de poche, toujours aussi bien cacher et peut bavards sur ce sujet... Tu connais absolument tout sur les pokémon et tu ne sembles pas besoin d'études approfondies, l'expérience semblait te suffire avant que tes parents s'interposent et veulent te voir aboutir dans un rêve stable et sereins...

C'est bien après que tu rencontras ton futur partenaire, offert par ton frère dont tu étais très proche, d'ailleurs tu avais toi aussi offert un futur partenaire tel un échange pour vous dire un petit adieu, pas long, mais tellement intense. Toi tu devais partir pour l'académie, tes parents voulaient un taux de pourcentage élevé pour ta réussite, ils voulaient que tu ne penses qu'à tes études et réussisses dans un rêve purement payant et avantageux, ils ne veulent que ton bien et tu le sais mieux que quiconque... Un superbe cadeau car tu t'étais bien entendu avec Bones, devenant un peu comme des frères étant donnés que vous vous ressemblez sur certains point. Puis une académie c'est toujours amusant, surtout si tu croises d'autres passionnés avec toi...

Te voilà dans une académie inconnue, aucune personne familière avec toi, enfin, heureusement que tu avais Bones avec toi !




Le patron
Hey gamin ! Du public j'suis le plus aimé. Alors que j'suis le plus grand criminel que ce monde est porté.


avatar
Le Patron
I am the boss
MESSAGES : 411
INSCRIT DEPUIS LE : 15/04/2013

Feuille de personnage
Icône:
*: Citation

Re: Les garçons

le Sam 10 Déc - 15:48

identité

Homme de 18 ans, Célibataire. Un Homosexuel qui s'assume complètement. Un élève énergique et beaucoup trop sérieux. Un uke complètement paumé.

Partenaire

— Aku
— Spiritomb
— Timide

autres

Flippy @ Happy Thee Freinds

Prénom Nom

Citation qui rox ! — Auteur

Physique

Un homme bien bâti malgré sa taille un peu petite, ne mesurant à peine qu'un mètre soixante-dix, pas énormément grand pour un homme. Des muscles finement sculptés, pas plus, pas moins avec un ventre bien plat sans aucune graisse qui dépasse, en effet il fait attention à son corps grâce à un peu de gym qui ose faire pendant son temps libre, une petite course contre son insecte ne se refuse pas. Une tête fine au trait fin ornée d'un sublime sourire qui ne le quitte jamais, viens ses yeux mouchetés d'or tel un félin en chasse. Ses cheveux en bataille d'une couleur assez originale, du vert ce n'est pas commun et pourtant c'est naturel, complètement en bataille, retroussé en arrière parfois, ses cheveux sont plutôt courts, donc faciles à manipuler. Plusieurs piercings assez discrets ornent l'une de ses oreilles, simplement du métal noir dont il aime particulièrement, entre clou et anneau. Mais à sont plusieurs grands désarrois il garde d'énormes traces dans le dos, coup de fouet, griffure, brulure et bien d'autres, son dos résume énormément la maltraitance qu'il a reçue par son corps, encore il ne dit pas tout non plus....

En vêtements la tête verte porte de tout avec bonheur. Il est tellement beau et svelte que facilement le moindre vêtement lui va et aussi le rend encore bien plus beau.

Mental

Tu avais voyagé par bateau pour arriver sur cette île, te voilà dans l'un des bureaux, une pièce simple et spacieuse, tu es assis là, fixant inlassablement le sous-directeur qui te parlait de sa voix sérieuse. Au début tu te posais beaucoup de questions, curieux de nature, tu étais déjà impatient de voir ta nouvelle chambre, les autres élèves ainsi la maison dans laquelle tu serais. Bien sur que cet homme te saoulait bien avec toute la paperasse, tu n'es pas ce genre de mec qui reste assis pendant des heures, non, toi tu aimes bougé ! Te promener ou faire des conneries, tu aimais surtout partir à la découverte, tu te demandais déjà quel pokémon tu allais rencontrer dans cette île encore inexplorée. Bien sûr tu gardes ça pour toi, à la place tu lui fis ton plus beau sourire, c'est comme ça que tu avais appris, ton sublime visage en charmait plus un, te donnant ses aires de faux anges, de toute façon tu as toujours eux se sourire, ton air joyeux ne passe jamais inaperçu et ça tout le monde te le dis, toi qui as toujours autant d'amis, c'est vrais que tu arrive facilement à communiquer avec n'importe quelle personne, même les associables, justement tu adores les défis ! Ton air enjoué rend la conversation agréable, aussi tu gardes une certaine franchise pour ce qui est des compliments, s'en est même un défaut pour certaines personnes qui ne sont pas vraiment habituées.

Tu ne rechignes pas non plus sur le fait que tu allais être dans une chambre remplie de beaux garçons, car oui, tu l'avoues bien, tu n'es pas attiré par les filles, tu les préfères plus musclés. Tu allais pouvoir mater de beaux mecs et cela ne te déplaisait pas forcément, après tout tu pouvais très clairement en profiter. Les filles sont une espèce dont tu n'arrives pas à comprendre, certaines te répugne et te rend dingue au point de t'énerver ou de te montrer glacial, d'autres semblais s'ouvrir à ton cœur et tu les trouvais adorables au point de les cajoler comme un ami ou un frère, mais tu n'arrivais pas à envisager une relation plus pousser qu'un simple bisou sur la joue pour une fille. Ce n'est pas un secret, tu peux le dire sans problème ou gêne, après tout tu n'as pas envie de cacher ce genre d'information, simplement que tu ne le montres pas vraiment pour l'instant, tu penses d'abord à faire tes marques dans l'académie et après te détendre. Tu n'es pas con non plus, tu sais pertinemment comment les relations et rumeurs marches, en parlant d'intelligence, tu en connais un raillons sur les pokémons, tu as tellement lu de livre dans ta jeunesse que tu en connais beaucoup trop, tu sais même bien dessiner quand tu veux, sans le comprendre tu avais créé une certaine passion à collecter des informations sur les pokémon, tu les dessines aussi.

Tu semblais encore t'ennuyer devant celui qui te posait un long et ennuyant questionnaire, tu en avais encore pour longtemps, alors tu réfléchissais à tes défauts, tu en avais, après tout tu n'es pas parfait, alors quoi ? Bon, c'est vrai que tu es du genre têtu comme mec, même un peu trop et cela pouvait partir loin avec toi, le pire c'est que tu arrives à être calme dans n'importe quelle circonstance, même si au fond de toi tu es extrêmement énervé, tu arrive à garder ton sourire, puis de toute façon tu arrives facilement à te calmer. Tu es aussi un menteur professionnel, tu aimes mélanger vérité et mensonge quand cela t'arrange, on ne voit jamais la différence avec toi.

Ah ! Enfin ! Tu en avais presque fini avec cet homme, tu attendais alors avec impatience l'argent que tu devais recevoir ainsi que divers objets, même si tu t'en foutais un peu des objets, le plus important pour toi était l'argent et tu allais bien le cacher, tu n'étais pas du genre à dépenser pour un rien, non, pour toi l'argent c'est bien trop précieux, tu es du genre radin et tu te le cache pas, d'ailleurs il vaut mieux pas que quelqu'un te demande un peu d'argent, c'est mort avec toi, tu n'arrives pas à passer ce gros défaut, même si la personne en a vraiment besoin.

Et là tu te posais une de tes questions existentielles, si un jour tu pètes un câble, comme tu vas faire ? Bon tu t'énerves pas facilement, il faut bien te chercher pour te trouver. Mais tes crises violentes sont déjà arrivé au moins une fois, c'est là que tu te souviens vite fait d'une fille qui te faisait chier à l'adolescence, une fois la crise passée elle avait dû aller à l’hôpital, la pauvre avait ses bras et jambes casser, tu te serais montrée violent ce jour-là où tout le monde avais peur de toi, ils étaient surpris de te voir tellement violent, c'est vrai que tu te ménages par quand tu es vraiment énervé, tu reviens vite au moins et on ne peut pas te le cacher, avec les muscles que t'a, tu es obligé de faire mal. Mais tes crises de merde sont tellement rares, d'habitude tu cherches pas la bagarre et tu évites le tout avec un joli sourire, ton regard innocent suffit aux autres pour comprendre que tu ne serais pas un violent.

Histoire

Le passé est derrière toi maintenant. Tu as toujours voulu oublier ce que tu avais vécu, disons que ton enfance n'était pas bien joyeuse.

Tout se déroulait pourtant si bien avec tes parents, ta mère et ton père s'aimaient et toi tu étais bien heureux, nicher entre les deux êtres chers que tu aimais tant. Ce fut un simple choix de ta mère qui avait tout bousculé, une décision prise à la légère par une mère qui devenait bien capricieuse, tu n'avais même pas encore eu le temps de forgé de bon souvenir avec elle, à peine âgée de 5 ans, elle partait déjà avec un autre homme en te délaissant, toi et ton père.

Mais ce n'était pas tout, ton père avait encore empiré les choses ont se culpabilisant le départ soudain de ta mère, il se mit à boire comme jamais, devenant presque indépendant de l'alcool au point de rentrée bourré tous les soirs, supporter ça pendant des années alors que tu étais encore un enfant, te faisant subir toute sorte de torture, que se soit physique ou mental. Normalement ce genre de vie t'aurait vite essoufflé, même traumatisé. C'est vrai que tu n'avais pas la vie facile, tu étais différent, mais tu gardais pourtant la tête froide.

Et puis zut ! Ton père semblait sombrer à ce moment-là, entre la faillite de son magasin, la femme de sa vie partie, franchement tu savais pertinemment que c’était la faute de ta mère et non celle de ton père, tu n'arrivais même pas à le détester après toutes ses années de violence ! Même si c'était ton père, tu étais bien heureux de pouvoir partie de la maison à l'âge de tes dix-huit ans.

D'accords, tu étais majeur, mais tu n'avais aucun travail, pas d'argent, rien. Tu étais partie sur un coup de tête, un ras-le-bol venant de ta part, ton corps ne pouvait plus supporter ce que cet homme te faisait. Quoique tu étais pauvre, tu voulais pas retourner là-bas. Plusieurs fois tu as dormi chez des filles dont tu avais dragué, certaines tenaient plusieurs mois, d'autres quelques jours, à force tu savais plus vraiment où donné de la tête. Mais c'est en boîte que tu découvris l'être parfait, pourtant c'était un homme, tu n'avais pas encore d'idée sur ton orientation, c'est dans cette tranche d'âge qu'on se tâte et c'est ce que tu fis, aucun regret pour toi, car tu étais resté avec lui pendant un long moment, un ans pour être plus précis, tu habitais chez lui, tu vivais l'amour parfait, certifiant ainsi que tu aimais les hommes, enfin tu les préférais largement, tu en avais même l'habitude. Mais toutes belles romances ont une fin, la tienne se finissait par une rupture difficile, celui que tu avais appris à aimer semblait être attiré par une femme bien plus mûre que toi, voilà que tu étais devancé par une blondasse ! Mais voilà, l'histoire était vite finie et tu étais encore une nouvelle fois à la rue, dans ce monde chaotique dont tu prêtais pas forcément attention, pendant ce temps dehors tu t'étais lié d'amitié avec ton insecte, devenu ton fidèle compagnons, histoire tellement complexe que tu voulais là garder, une histoire de plus a raconté au coin du feu, en parlant de feu, voilà que ta mère faisait de nouveau parler d'elle, te contactant sans relâche, elle t'avait donné de l'argent, un studio, un rêve ? Pas vraiment... Elle t'avait même inscrit dans une académie, histoire que tu élargisses ton potentiel sur les pokémon, sauf que tu ne lui parlais pas forcément, même si elle faisait tout pour toi, disparaitre de ta vie et revenir comme ça avec des fleurs, c’était de trop pour toi, alors oui, tu es désormais là, devant le sous-directeur de cette nouvelle académie, tu voulais oublier tout ce que tu ressasser dans tes plus noirs pensés, juste oublier ton passé...




Le patron
Hey gamin ! Du public j'suis le plus aimé. Alors que j'suis le plus grand criminel que ce monde est porté.


avatar
Le Patron
I am the boss
MESSAGES : 411
INSCRIT DEPUIS LE : 15/04/2013

Feuille de personnage
Icône:
*: Citation

Re: Les garçons

le Sam 10 Déc - 15:54

identité

Un jeune garçon de 16 ans, Célibataire. Attention, il peut mordre ! Il n'ose pas préciser ses préférence sexuel. Un élève rebelle de l'académie.

Partenaire

— Bloody
— Fantominus
— Timide

autres

Noragami // Yukine

Aleksander Nom

Citation qui rox ! — Auteur

Physique

Un adolescent qui attise la curiosité, peut être à cause de sa petite taille, mesurant un petit 1m55 ou peut être simplement son joli minois qui ne passe pas inaperçue. Des cheveux blonds relativement longs qui descendent jusqu'à ses oreilles. Les les yeux couleur or et orange vif. Mais sur tout de sublime trait fin qui lui donne visage agréable à regarder. Rare sont les fois où on le vois nue, mais dans ses cas là on remarque qu'il a un tatouage au niveau de sa clavicule gauche, il représente simplement le kanji Yuki. One ne sait pas pourquoi ni l'origine de ce tatouage, mais il est bien là, souvent on trouve ça cool ce genre de truc. On ne peut pas ce mentir, le petit blondinet attire énormément les filles, n'importe quel vêtement pourrais lui aller, même si il a une fâcheuse tendance à prendre des trucs ample, agréable à porter. Quelques fois ont le voir ornée d'un bonnet blanc et bleu sarcelle neige, histoire de ce cacher de ses fans, oui, il a énormément de fane malgré sont mauvais caractère. Vêtu aussi de sa veste favorite, une veste verte foncé avec une doublure intérieure orange et une capuche bordée de fourrure.

Mental

Beaucoup de monde te croise, s'arrêtant à mis chemin pour te regarder, de loin bien sur, personne oserait s'approcher de toi avec ta fâcheuse habitude d'être colérique ou menaçant.

Éternelle enfant qui n'arrête pas de bouger dans tout les sens, courir, sauter et jouer les casse cou est ton éternelle loisir dont tu ne peux te passer, joignant quelque fois tes amis dans certaines conneries. Tu en fais tellement et tu adore braver les interdits qu'on t'impose, jamais tu ne seras une personne calme et responsable. Les responsabilités c'est pour les nul, ceux qui ne veulent pas s'amuser et vivre pleinement leurs vies, tu le vois comme ça.

Tu es pourtant un chique type qui hésite pas à rendre service, même si tu casse énormément les personnes qui t'entoure avec ta franchise un peu débordante, tu ose dire ce que les gens pensent tout bas et forcément cela ne plais pas à tout le monde, rare sont les amis que tu arrivent à garder longtemps. Voir même encore plus dire avec ton sale caractère, même si tu aimes t'amuser et faire des conneries, tu es constamment colérique sur les bords, souvent tu prends une certaine violence dans tes mots ou même dans tes gestes, mais tu es pas du genre à réfléchir, tu remarque pas forcément que tu fais énormément de mal, c'est après que tu regrettes tes conneries et pourtant tu t'excuse pas forcément, cela dépends de la chose, le plus souvent tu ose pas, dans ce genre de moment tu préfère jouer les discrets pour éviter tout autre problème.

Mais en plus tu déteste qu'on te contredise, tu n'aime pas avoir tord et pourtant quelque fois c'est le cas, mais tu refuse simplement de l’entendre, d'ailleurs tu t'énerve très vite si on essaye de te prouver le contraire, vraiment tu n'as pas le meilleur des caractères, comme un sale gosse qui refuse de grandir et de prendre enfin ses responsabilités en faite, mais en même temps tu es encore jeune, tu as le temps de changer, enfin presque, car souvent tu te prends pour un adulte, tu peux lister les divers copines que tu as déjà eu dans ta vie, c'est mignon, tout innocent encore comme tu n'avais jamais vraiment eu de relation longue ou même aucun échange corporelle. Pourtant tu te vente souvent d'avoir embrasser plusieurs filles, mais un bisous c'est rien non ?

En attendant tu aimes bien plus faire des conneries et trainer la nuit pour faire quelque farce, accompagner de ton éternelle compagnon de toujours, ta petite boule spectrale peut bien te suivre, même si tu aime quelque fois risquer ta vie dans des cascades improviser, tu sais que lui ne risquera jamais rien en te suivant, d'ailleurs souvent il passe à travers les murs et toi tu te fends le gueule dans le murs. Relation assez marrante, mais c'est tellement drôle d'avoir des bleu partout et d'avoir quelque chose à raconter.

Attention à ne pas te toucher, tu n'aime pas le contact humain, c'est un peu con venant d'un mec qui aime parler et semble très bavards sur les bords. Trop sensible au moindre contact et tu n'aime simplement pas ça, souvent tu frappe la personne qui ose te toucher, c'est automatique et par pur défense. Souvent tu préviens les personnes pour éviter qu'elles ce prennent un coup en plaine face, même si tu n'as pas beaucoup de muscles, tu frappes fors, tu prends aussi de l'élan quand le coup est prémédité.

Histoire

En cours...




Le patron
Hey gamin ! Du public j'suis le plus aimé. Alors que j'suis le plus grand criminel que ce monde est porté.


Contenu sponsorisé

Re: Les garçons

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum