Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Le Patron
I am the boss
MESSAGES : 394
INSCRIT DEPUIS LE : 15/04/2013

Feuille de personnage
Icône:
*: Citation

Matthew WHITTAKER

le Mar 14 Fév - 19:14
mon avatarMatthew WHITTAKER

Matthew WHITTAKER

ANOMNOMNOMNOMNOMNOMNOMNOMNOM

  • prénom(s)Matthew
  • nomWhittaker
  • sexePansexuel
  • âge17 ans
  • date de naissance25 Décembre
  • métierÉlève
  • groupeZuruzu
  • spécialitéDresseur
  • Nom du pokemonTemmie
  • pokémonMimiqui
mon avatar

caractère

sous-titre, ici tu peux citer rimbaud ou baudelaire si tu veux

Bon déjà Matthew est complètement con. C'est quelque chose qui frappe et dont on retiens le plus souvent chez lui. Alors oui, il n'est pas allez à l'école assez longtemps pour comprendre les bases et pouvoir calculer plus de cinq chiffres, s'ils ne sont pas gros hein... Peut-être qu'il est un peu lent à la détente et que son pauvre petit, voir minuscule cerveau n'ose pas comprendre les plus fines métaphores ou idées que vous voulez lui inculquer. Non, le Matthew ne capte que dalle, son antenne est complètement déraillée, son cerveau se déconnecte par moments et tout le monde semble croire qu'ils parlent à un con de première. Sauf que monsieur se débrouille, et ouais, c'est chiant, c'est long, mais au moins lui, il essaye bordel ! Il n'aime pas qu'on le traite de con ou d'idiot, ce n'est pas de sa faute si monsieur à préférer traîner dans les rues à faire voler les jupes des filles au lieu d'aller en cours et de pioncer ! Non, ce n'est pas vrai ! Bon, d'accords, il a fait voler des jupes, mais... Pendant ses moments de pause lorsqu'il travaillait comme un forcené en compagnie de ses parents, ouais, Matthew c'était le genre de gosse qui bossait pour aider ses parents au lieu d'aller en cours comme les autres "monsieur propre à lunettes", surnom qu'il semble donné à tous les mecs qui lui parlent dans une autre langue inconnue.

Pas de chance le Matthew. En plus d'avoir un cerveau pas assez développer et quelques bugs qui peuvent le couper du monde, il n'a même pas un corps assez bien battis pour ce faire résonner par la force. Tout semble le résoudre à le foutre dans la case "dominé" dans tous les sens du terme, pas intelligent, complètement con, pas assez de force pour déplacer une pierre de quelques centimètres et même pas pas de coup hyper top secret dont t'admire un peu quand tu regardes des séries sur la télé, les ninjas, c'est classes, mais t'es pas assez discret et pas assez intelligent pour comprendre les nuances de discrétions et des techniques avancées. Pourtant, le petit blond a déjà essayé de faire comme à la télé sur des poteaux en bois, il a juste gagné quelques fractures et des pansements de gosses hein... Faut pas rêver, Matthew sera toujours une loque dont on adore lâcher nos nerfs dessus, faut l'avouer, c'est tellement facile de l'attaquer avec sa gueule de con, certains voudront l'aider car ils le trouvent... Mignon ? Hurk ! C'est le seul mot qui hérisse les cheveux du blondinet, ça l'énerve putain ! Car ouais, Matthew, il ne veut pas qu'on l'aide, qu'on se fasse du souci pour lui, qu'on l'approche de trop près ou qu'on essaye d'être affectueux avec lui en le touchant, pas tactile le gamin ! Mais il n'aime pas non plus ses foutues guimauves qui sont trop généreuses avec lui juste par pitié, ça l'agace fortement le petit blondinet là. En vrai Matthew c'est un chaton sauvage, farouche, il cracherait presque sur vous si vous osez trop vous rapprocher. Il crache souvent des vulgarités pas possibles, il énerve plus d'un avec ces mots qu'il déballe sans aucune honte. C’est sale ce qu’il dit, Matthew, ce n'est pas joli, dans sa bouche, mais tant mieux si ça vous interpelle. Car en vrai, c'est ce qu'il recherche, c'est sa manière de vous impressionner en quelque sorte, il profite de l'effet de surprise pour avoir un minimum l'avantage en tant que proie dominée, hein, faut pas oublier que c'est un môme brindille avec aucune crédibilité, que se soit physique ou intellectuel. Merci papa pour le vocabulaire vulgaire d'ailleurs, c'est gratuit hein. Mais il faut dire que c'est essentiel pour sa survie ! Bon en vrai, la moitié de ce qu'il balance n'est pas obligatoire, c'est juste gratuit et purement jouissif de tout balancer d'un coup tout en courant comme un con pour pas ce faire salement amocher. Ouais, Matthew est tellement con qu'il arrive à ce foutre dans des merdes pas possibles, déjà, il accepte tellement de choses, vous voyez celui qui accepte le moindre service en faisant les courses des autres tous en se foutant dans la gueule avec l'un des vigiles juste par ce qu'il n'a pas assez de thune pour achetée toute la liste de ses potes ? Bas cette personne, c'est Matthew. Le seul gros con qui accepte n'importe quels services sans trop ce posé de questions et qui se fout toujours dans la merde vers la fin, ce n'est pas un pote à avoir Matthew, même s'il accepte n'importe quel service, ça part toujours en couille avec lui et vous vous en voudrez tellement qu'il est nul. Car Matthew, c'est le genre de mec qui est souvent poussé par une envie folle s'en foutre pleins la gueule en jouant des coudes et des poings, ça le dépasse un peu et il se bagarre assez souvent, peut être cette envie de vivre comme un roi, ou alors c'est cette pousser d'adrénaline qui lui donne cette foutue impression de revivre et pouvoir enfin ressentir quelque chose, car ouais, Matthew est malade aussi, monsieur à toutes les merdes de toute façon, il pourrait encore en ajouter tellement qu'il en a rien à foutre... Mais aussi, Matthew n'a pas vraiment le choix non plus, question de vie ou de mort, pour garder la tête hors de l'eau, sinon, le petit blondinet se ferait bouffer en deux secondes, que ce soit par des mecs violent ou pervers, voir les deux, vu comment certains sont plus chelou que lui... Alors, sourcils légèrement froncés, moue boudeuse par du tout crédible, en toutes circonstances, les yeux revolvers qui vous fusillent du regard, même si, certains le trouvent grave mignon comme ça, de toute façon Matthew ne sera jamais un mec flippant, faut l'avouer, son corps de lâche et sa connerie bloquent complètement cette option...

Mais pas facile pour lui de porter un visage aussi dur et d'être souvent en rogne au quotidien. Matthew c'est aussi un mec qui peut être joyeux, souriant, voire même un peu trop gamin sur les bords. Il se laisse souvent aller dans des zones de conforts dont il considère qu'il peut facilement ce lâcher sans se faire bouffer. Il a ces airs crédules parfois, son côté naïf qui se manifeste assez souvent. Matthew c'est le mec qui gobe un peu n'importe quoi sans trop ce poser de questions par faute de n'avoir aucune culture, ni même de savoir d'ailleurs. Comme quoi, il est vraiment con, souvent ses potes le charrient là-dessus en lui faisant croire tout et n'importe quoi, bon en vrai, il a tout de même des limites le blondinet, c'est tout de même un fin connaisseur en pokémon, quand même... Matthew est bien conscient qu'il ne connaît strictement rien, mais ça le saoule tellement ce handicap, pour autant, il ne sera jamais le genre de mec qui suivra les cours avec sérieux et qui apprendra ses leçons par cœur, c'est trop tard pour ça... Il est bien trop pourri de l'intérieur le petit Matthew. Et puis ce n'est pas son genre de rester planter dans un coin, c'est plus le genre de mec qui traîne tout le temps dehors, même quand il fait un temps de chien et qu'il peut attraper la crève, c'est un aventurier Matthew, voire même, un putain de casse-cou. Le petit blond serait le genre à rouler comme un con dans une montagne ou encore, faire le funambule sur l'un des toits d'une maison, ouais, il en fait des conneries le petit Matthew, ce qu'il ne pouvait pas faire à l'époque à cause de sa maladie, atteint d'insensibilité congénitale à la douleur (ou CIPA). Quand il était plus jeune, il ne pouvait sentir que les sensations dans sa langue. Mais maintenant que son traitement l'aide un peu, il peut sentir les petites douleurs, mais, vous pourrez toujours lui foutre un coup de pied dans le ventre ou un doigt dans le cul, il sent que dalle hein... Enfin, il sent que dalle, dans le domaine de la douleur hein... Cette maladie se caractérise par la perte du sens de la douleur sous toutes ses formes et sur tout le corps, avec conservation des autres sensations tactiles. Ce n'est pas sa maladie qui va l'empêcher de faire des tonnes et des tonnes de conneries, car oui, Matthew, c'est un mec à embrouille et à conneries, on ne sait pas s'il a un putain d'aimant dans le crâne, mais ils les attirent les conneries ! Mais ce n'est rien qu’un gamin encore.

Et il a ces réactions très immatures et assez hasardeuses sur les bords. Faut pas oublier, certains ont leurs crises d'ado' assez tard... Vous devinez qu'avec un cerveau aussi peuvent développer... La sienne est loin d'être finie ! D'abord il se laisse complètement dépasser par ses émotions, il s'emporte, passe de l'éclat de rire à un putain de regard noir en quelques secondes. Étant complètement con, il peine à placer des mots sur ses diverses émotions qui passent sur son visage toutes les secondes, mais clairement, tout le monde peut les voir, car Matthew, c'est un mec beaucoup trop transparent sur ses expressions. Livre ouvert, vous pouvez lires facilement ses émotions qui passe et repasse, à force, vous allez les connaître par cœur, c'est si simple de le déchiffrer bordel... Trop expressif le petit blond, pourtant, pourtant les gens galèrent à comprendre qu'il n'aime pas être seul putain ! Ce n'est pourtant pas si compliqué non . Il a beau cracher son venin sur vous, faire le gros dos, montrer ses crocs, au fond, il demande de l'attention, car c'est un sale gosse qui est malheureux, incompris et seul dans son coin...

Il pourra jamais l'avouer ce con. Mais il a beau être le sale blondinet qui n'aime pas la compagnie des autres, il s'attache beaucoup trop vite et raffole de leurs compagnies. C'est le mec con qui se dévalorise et qui pourtant rêve beaucoup trop et semble border d'illusions merdiques. Il dit souvent non pour toutes questions ou demandent d'amitié, mais ses yeux vous implores et vous disent oui. Il joue quelques fois les mecs calmes, mais c'est un mec trop énergique sur les bords qui n'arrive même pas à se contrôler comme il se doit. Il joue les mecs indifférents, mais serait prêt à cogner pour la moindre moquerie et gueulerait comme un con pour un mot mal compris, en plus de faire souvent la moue boudeuse qui le rend pas du tout crédible. Il est complètement con et ne sait pas parler correctement tout en comprenant que dalle aux discussions entre adultes, mais il connaît la moindre information sur les pokémon tout en connaissant par cœur chaque espèce existante ainsi que leurs types. Il fait genre d'être le chat de rue sauvage, alors qu'il quémande de ses yeux une caresse à n'importe quel inconnu qu'il croise. Il fait semblant de ne pas aimer les bonbons, alors qu'il a une réserve complète de sucette planquer discrètement en dessous de son pieux.

Matthew, quand on le fréquente un minimum, on le comprend pas, mais on a cette fameuse impression de le connaître par cœur.
mon avatar

physique

sous-titre, ici tu peux citer rimbaud ou baudelaire si tu veux

Matthew, c'est le genre de mec qu'on ne trouve pas imposant du tout, quand on le regarde, on le trouve mignon, sexy, mais pas du tout effrayant, même avec son putain de regard qui pourrait vous balancer à la figure ! Déjà le blondinet est petit pour un garçon de son âge, son 1m71 ne fait pas bien peur et en plus sa carrure extrêmement fine n'aide pas énormément. Épaule large, mais aucune trace de muscle sur son corps meurtrie par ses conneries et le temps, toujours parsemé de diverses blessures en tous genres, ou des pansements colorés, au choix. Sa peau blanchâtre rend toutes couleurs beaucoup trop vive, la preuve, ses cheveux ressortent énormément, petit blond aux cheveux coupés extrêmement courts, mais il peut être aussi un mec aux cheveux bleus foncé, ce qui rend ses cheveux encore bien plus attirant, sa nique les yeux, mais c'est beau. Vive les teintures ! Par contre c'est le mec qui déstabilise tout le monde avec ses styles tout différents, un coup il est blond, un coup il a une teinture, puis en plus se sale con change de style vestimentaire en même temps que ses cheveux ! Les gens croient qu'il a un frère jumeau, ou simplement qu'il ne sait pas vraiment ce qu'il veut, ouais, le blondinet ne sait vraiment pas choisir et semble toujours indécis, mais c'est sa façon de faire. C'est une gueule d'ange qui assume complètement, il peut toujours abîmer son corps de toutes les manières possibles, il reste toujours aussi beau, sale petit con va ! Son visage se dessine par des traits fins, tandis que ses yeux mouchetés d'or hypnotisent n'importe quelle personne, il a ce regard envoutant, il est comme ça Matthew, un visage agréable à regarder dans n'importe quelle circonstance, même quand on le fou en rogne... Sale beau gosse va ! C'est le genre de mec qui s'habille comme un sac et qui pourtant garde un style unique et plaisant, le moindre vêtement semble lui aller et le rend toujours aussi beau, même nu il fait tourner les têtes ! Pourtant Matthew n'a pas un corps d’athlète, loin de là, c'est un putain de fainéant ! Mais ses muscles légèrement dessinés semblent attirer les gens, ainsi que ses bras extrêmement fins au point de croire qu'ils vont casser au moindre mouvement, ouais, Matthew c'est une brindille sur patte ! Mais il garde un tatouage dans le dos, excuse pour qu'on le matte, peut-être ouais, mais le style de celui-ci est magnifique, plusieurs ailes d'animaux en tous genres déposés sur chaque omoplate et qui recouvrent dans sa totalité de son dos, c'est beau. Matthew on dirait un rebelle, avec ses jeans souvent troués et ses piercings en tous genres sur ses oreilles, manque plus que la démarche chelou et les "ouech ouech" et voilà un pur rebelle complètement con ! Mais non, le blondinet emploi ce genre de style, mais il reste calme, sérieux, voir très souriant quand quelqu'un ose le dérangé, ce n'est pas une racaille, il n'est pas con à ce point-là. Le blondinet attire les filles, mais aussi les mecs qui sont plutôt entreprenants, d'après sa fine carrure, son regard en impose, ou presque... Ouais bon il a encore du boulot pour être imposant hein...
mon avatar

histoire

sous-titre, ici tu peux citer rimbaud ou baudelaire si tu veux

Beaucoup de personnes ont connu un passé tumultueux ou de moult aventures trépidantes lors de leur enfance. Mais Matthew ce n'est rien de tout ça, il n'a rien eu de méchant par le passé, ni même de grandes aventures, juste un putain d’amas de conneries et une vie pépère chez ses parents. Quoi ? Vous voulez quand même savoir ? Bon, un minimum alors.

Matthew a toujours été bercer par des parents aimants, ainsi que sa grande chieuse qui lui sert de grande sœur. Certes, une famille un peu fauché sur les bords, maladroites et vulgaires, mais une belle famille quand même. Les parents du blond avaient un magnifique restaurant qui marchait tout de même très bien, toute la belle famille avait un boulot dans celui-ci et s'en était devenu un commerce familial et convivial. Il a toujours été un gosse heureux, malgré sa putain de maladie qui l'a fortement handicapé au-début.

L’origine de l'insensibilité congénitale à la douleur est assez floue. Dans la majorité des cas recensés, la maladie est due à une mutation du gène SCN9A transmise selon le mode autosomique récessif. Dans d’autres cas, il semblerait que la maladie soit due à une production excessive d'endorphines dans le cerveau. En tout cas elle peut avoir de lourdes conséquences sur le malade car en l’absence de douleur, celui-ci n’est pas alarmé par son organisme des éventuels traumatismes, maladies dont il est victime. Il ne peut par conséquent réagir aussi vite qu’un individu normal pour se prendre en charge et se soigner.

Pour le petit blond, cette maladie était à la fois une aubaine pour ne ressentir aucune douleur qui serait assez chiante, mais tout aussi handicapante quand il ne faisait aucunement attention. À vrai dire, il ne se rappelle même plus les nombreuses fois où ses parents ont dû l'emmener à l'hôpital pour des blessures mineures (morsures à la lèvre, sa langue aussi vu qu'il est con et maladroit.) et des blessures bien plus graves (quelques fractures au niveau de ses jambes.). Le problème, c'est que cette maladie a été identifier seulement après plusieurs hospitalisations et plusieurs rendez-vous chez le médecin. Il n’existe pas à proprement parler de traitement. Pour Matthew, il a juste eu de la chance putain ! Un con chanceux, c'est rare, mais en vrai, il a eu énormément de chance que sa maladie était due à une production excessive d'endorphine. Il a reçu un traitement par la naloxone. Son rôle est de réactiver la propagation du message douloureux jusqu'au cerveau. Le seuil nécessaire pour faire naître la douleur sera donc diminué. Cependant, ce traitement est à moitié efficace. Le petit blond ressent les douleurs graves, tel un couteau dans la main, et encore... Ce n'est pas totalement ça... Mais il ne ressent aucunement les blessures du quotient, voire bénins. Un coup de pied dans le ventre ? Il ne ressent pas la douleur, par contre, c'est chiant, ne pas à essayer hein...

Sinon, les seules choses qu'il aurait éventuellement à raconter c'est ses conneries. Genre, la fois où il a gueulé une alerte à la bombe dans sa première école, ou celle où il a trouvé le moyen de passer sous un train, bien calé, entre les rails, ou peut-être encore la fois où il a conduit une voiture sans savoir conduire et sans aucun permis avec ses potes, la voiture a dit bonjour à un rocher ce jour-là... Sans oublier le fameux rodéo avec un Démolosse enragée s'ensuivit une brûlure au troisième degré sur l'une de ses jambes quand il a osez-le titiller un peu trop et que sans faire exprès, il a toucher l'une des flammes du chien de feu. Tout ça, ça ne représente même pas un tiers des péripéties de sa petite vie. Et ce n'est pas fini. Matthew fait et feront toujours des conneries, c'est inscrit dans ses gênes, ou alors c'est sa connerie pure qui le pousse à en faire... On ne sait pas trop...

En vrai, le blondinet avait bien le temps pour faire ses conneries. Monsieur à quitter l'école à ses dix ans suite à ses diverses conneries qui était insupportable ou ses notes médiocres. Matthew, quand il était petit, il faisait peine à voir, avec ses zéros dans n'importe quelle matière et ses pansements un peu partout. Les parents ont fait la connerie de faire école à la maison, nouvelle mode, sauf que, le blondinet était con, mais pas assez pour se laisser faire... Et la place il travailla comme serveur dans le restaurant au lieu de suivre des cours. De toute façon, il ne pouvait pas rester à l'école, avec sa maladie et ses nombreuses absences, aucun changement, c'est mieux comme ça hein... C'est ce qu'il se dit le con. Pour faire court, sa vie entre l'enfance et l'adolescence n'a pas vraiment changé. Pas de gros contraste, si ce n'est celui de la gravité de ses éternelles conneries. Et aussi peuvent être sa sœur gravement chiante qui balançait tout à ses parents et la venue de Temmie dans sa vie.

Ah Temmie... Matthew avait tout bêtement refusé de rentrer chez lui ce soir-là après une énième bêtise. C'est en traînant les pieds dans un bois complètement random, pas très loin de chez lui, qu'il a rencontré Temmie. Une rencontre dont il aurait pu aisément se passer. Le garçon, alors encore tout jeune, était tombé sur lui à un tournant et frôla la crise cardiaque. Pensant d'abord à une apparition, il avait fui en hurlant avant de tomber lamentablement par terre. Le spectre alla simplement à sa rencontre, curieux bien que tout autant effrayé que le blondin. Après un long moment à s'observer, le pokémon disparu mystérieusement. Après quoi, l'enfant intrépide, intrigué, retourna plusieurs fois dans la forêt pour le rencontrer. Quelquefois il ramenait même un peu de bouffe qu'il avait volé à l'un des marchands qu'il croisait souvent. Une certaine confiance s'établit entre le blondinet et le pokémon sauvage et c'est ainsi, au fur et à mesure de ses visites, qu'ils devinrent amis. Avec le temps, il parvint à apprivoiser et à ramener le spectre chez lui, le surnommant affectueusement Temmie, en rapport à l'un des jeux qu'il jouaient à ce moment-là et dont il affectionnait particulièrement ce personnage. Ce n'est qu'après un certain laps de temps qu'il réussit à l'enfermer dans une pokeball reçue à son anniversaire. Le pokémon ne se débattit pas, signant ainsi le geste qui montra son appartenance au jeune garçon. Depuis, ses parents regrettent un peu d'avoir offert cette pokéball. Car désormais le jeune garçon fait des conneries en compagnie de son nouveau pote, des dégâts divisés par deux putains...

Mais à force de faire autant de conneries. Les parents en avaient marre de lui, mais tellement marre. Recevoir des plaintes, des engueulades, puis ses putain de rumeurs, voire même des moqueries. Le blondinet s'en prenait pleins la face chaque soir, en plus de se faire claquer le cul par des clients du restaurant... Non, ça devenait chié, voire impossible... Matthew ce n'est pas le genre de fils exemplaire, pas le genre de fils à vouloir être proche de sa famille, à chercher les mamours avant d'aller dormir. Mais il sait être serviable et aimant et ses parents savent bien lui rendre. De la complicité, de l'amour et une bonne ambiance à la maison, c'est ça la bonne recette. Alors on peut dire que oui, ça se passe bien. Mais pourtant, les parents décidèrent d'envoyer leurs fils dans une académie à coup de pied au cul, valise à la main, son spectre avec lui, il était obligé d'y aller, c'était un putain d'ordre... Foutue dehors... Le voilà malheureusement en route pour l'académie, pour de nouvelles conneries.
mon avatar

Questionnaire

sous-titre, ici tu peux citer rimbaud ou baudelaire si tu veux

Quelles sont les choses que tu aimes ?
Beaucoup trop de choses. Tellement que j'en oublie souvent la moitié. Quoi ? J'dois vraiment tout lister ? Putain ! Vous me saouler ! Ousp...je me suis laissé emporter, sorry dude. Déjà j'aime énormément les séries animées bien vulgaires avec un humour assez noir, bon souvent elles sont en anglais et je comprends que dalles comme je connais rien en anglais, non, trop compliqué pour moi mec, puis flemme. J'aime les plats très consistant, pleins de sauces ou simplement ce que les gens nomment "mal bouffe", alors que c'est trop bon quoi, mais bon, chacun ses goûts... Puis j'aime sortir dehors avec mon pote, ont fait des conneries, trop de conneries, mais c'est fun, genre, voir les meufs gueuler dans les douches juste par ce que Temmie se promène dans celle-ci, en vrai, je me tape des barres putain... Quoi je suis un salaud ? Faut bien les faire gueuler un peu ! Au moins elles ne pourront pas piailler en cours... QUOI ? Hey ! J'aime m'amuser ! Le mec que tu vois faire le funambule sur les toits ou que tu vois prendre un matelas pour glisser dans les escaliers, bas c'est moi, c'est mon plaisir, au moins, on ne pourra pas dire qu'on s'emmerde avec moi....

Meuf qui gueule - IL AIME LES SUCETTES !

Mais t'a gueule ! C'est pas vrai ! C'est complètement FAUX !

Et que tu détestes ?
Dude, j'aime pratiquement rien putain... J'ai la flemme de lister en plus... De toute façon, j'aime pas les questions, j'aime pas les trucs trop complexes. Quoi ? Tu veux me forcer à manger des légumes ? Va te faire foutre ! J'aime pas les légumes ! C'est plat, sans saveur, donne-moi un hamburger, c'est meilleur, quoi c'est de la mal bouffe ? C'est on les hamburgers ! Avec des petites frites chelou là, c'est super comme repas ! Puis fuck ! Je grossis pas moi ! Puis me touche pas ! J'aime pas qu'on me touche là ! On dirait un vieux pédophile là ! Quoi j'suis trop direct ? J'suis comme ça, point ! De toute façon j'aime pas les menteurs....

Arrive-tu souvent en retard en cours ?
Demander à Temmie.

Est-ce que vous détestez être la dernière personne à quitter la salle de classe à la fin de la journée ?
Je quitte le cours en premier, je détale mec, j'veux pas rester en prison, je serais même prêt à me lever avant l'heure, sté, juste dans les dernières minutes là.

Vous devez travailler avec des personnes que vous détestez. Comment réagissez-vous ?
Je m'assois dans un coin et je les laisse se débrouiller ses salauds. Quoique, à la fin j'aide quand même et je me fais toujours carotter...

Quel est ton type de Pokémon préféré ?
J'aime tous les trucs qui sont effrayants ou imposants. Bon j'avoue, Temmie ne ressemble à aucun des deux, mais je l'aime quand même, c'est mon poto.

hors jeu

parce qu'en général t'as une vie à côté

Temmie, c'est un spectre très réservé au premier abord. Généralement il ne prend pas l'initiative de s'approcher des inconnus ou de se taper l'incruste. En revanche, une fois en compagnie de son dresseur, il n'est plus du tout le même. D'un coup il devient un véritable bout entrain, suivant celui-ci dans ses innombrables conneries avec une certaine gaieté non retenue. Temmie, c'est le spectre qui va venir hurler dans les douches des filles, volés ce qu'il trouve et faire peur aux nombreux trouillards qui croiseront son chemin. Oui, Temmie est le genre de spectre farceur qui aime jouer des tours aux personnes qui croisent, il est véritablement joué, en plus de pas vraiment tenir en place, non, jamais personne n'arrive à le suivre ce foutu spectre, bon, heureusement qu'il n'est comme ça qu'auprès de son dresseur, hein ! Il n'est pas con non plus ce petit Temmie, il n'oserait pas tenter le diable s'il n'a pas une protection derrière, en plus d'avoir quelqu'un avec qui partager ses combines, oui, oui, sont dresseurs est pareille putain... Une véritable relation les unit et ils sont exactement sur la même longueur d'onde. Même si souvent il aime faire des farces envers son dresseur et que celui-ci n'ose même pas râler dessus, il l'aime trop. Ils sont collés souvent ensemble, c'est même son dresseur qui l'aide à réparer son déguisement, comme quoi....
OC Fayren Raye by KEL
©linus pour Epicode


Dernière édition par Le Patron le Mer 15 Mar - 13:46, édité 2 fois




Le patron
Hey gamin ! Du public j'suis le plus aimé. Alors que j'suis le plus grand criminel que ce monde est porté.


avatar
Le Patron
I am the boss
MESSAGES : 394
INSCRIT DEPUIS LE : 15/04/2013

Feuille de personnage
Icône:
*: Citation

Re: Matthew WHITTAKER

le Lun 13 Mar - 1:26




Le patron
Hey gamin ! Du public j'suis le plus aimé. Alors que j'suis le plus grand criminel que ce monde est porté.


Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum