Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Le Patron
I am the boss
MESSAGES : 391
INSCRIT DEPUIS LE : 15/04/2013

Feuille de personnage
Icône:
*: Citation

Viktor Drougov

le Mar 14 Fév - 19:35
mon avatarViktor Drougov

Viktor Drougov

Le poison est ton ami Viktor.

  • prénom(s)Viktor
  • nomDrougov
  • sexeBisexuel
  • âge30 ans
  • date de naissance25 Décembre
  • métierProfesseur de botanique
  • groupeMembre du personnel
  • Nom du pokemonYuri
  • pokémonAbo
mon avatar

caractère

Papillon, ce billet doux plié cherche une adresse de fleur.

Rien ne pourrait le définir dans une représentation parfaite, chaque caractère a leurs zones sombres et complexes, aucun gribouillis faisant une dizaine de lignes pourrait convenablement définir proprement son caractère. Tellement de choses à dire, à caché... Viktor est...

Un brin possessif. Celle-ci le pousse dans ses retranchements, devenant subitement violent ou impulsif, il ne sait pas gérer cette partie de lui qui peut partir en vrille simplement à cause d'une personne qui s'approche trop près de son "territoire". Viktor ne pense pas ainsi, mais il pense fortement qu'il possède les personnes qui l'entourent, incroyablement jaloux, il n'aime pas qu'en d'autres profite, touche une personne qu'il affectionne. Ses amours de jeunesse le savent, il peut arrivé que sa possessivité soit ingérable, voire même invivable.

D'un naturel méfiant. Après avoir passé quelques années en prison, vécues et vues des choses non recommandables durant toute son enfance. Il était obligé d'être méfiant et ne faire confiance à personne, même pas à ses frères dont il affectionnait particulièrement. Depuis son long séjour en prison et sa rencontre avec des personnes pas très charmantes, il semble plus apporter aucune confiance envers quiconque, même devant des enfants innocents. Il fait attention à ses gestes, sa parole, les informations qu'il pourrait donné et surtout il n'ose jamais rien dire sur lui-même et son passé plutôt houleux. Jamais il accordera sa confiance envers une personne, seuls ses plantes et son compagnon sont dignes de confiance.

Calme en toutes circonstances. Vous pourrez toujours l'insulter, le menacer ou même le violenter ! Vous parlez définitivement à un mur complètement fermé aux diverses menaces. Il arrive même à se défendre calmement seulement avec des mots qu'il aura cherchés minutieusement dans sa tête. Jamais il n'ose trembler, s'énerver ou même s'impatienter, il tourne sept fois sa langue avant de parler et toujours d'une voix très calme. Généralement il calme très vite le jeu et ignore souvent les paroles qu'on lui jette subtilement à la gueule. Mais attention !

Même si cet homme semble avoir une patience à toute épreuve et garde sont sans froids dans les moindres problèmes. Il peut subitement perdre le contrôle de ses émotions, devenant ainsi un être brutal, violent et beaucoup trop froid dans ses gestes. Surtout si sa jalousie participe grandement à son énervement, subitement vous pouvez vous retrouver avec plusieurs membres cassées, n'oublions pas que c'est un ancien prisonnier, même si personne ne semble le savoir. Malheureusement il n'a jamais trouvé de solution pour gérer cette force surhumaine et violente, ni même sa rage qui brûle en lui, il sait simplement que la seule chose qui arrive à le calmer, ce sont ses plantes. Généralement, en cas de problème, il prévient, s'enfuit loin de vous et essaye de se calmer... Comme tout le monde, il a ses propres limites à ne pas dépasser. C'est un homme qui peut devenir brutal.

Légèrement sournois quand il le veut. Cet homme à des objectifs clairs, précis, il fera tous sont possibles pour les atteindre et il n'abandonnera jamais. Même si pour cela il doit absolument vous manipuler minutieusement et discrètement. Si on ose simplement se jouer de lui, il vous fera regretter amèrement votre geste de façon naturelle. Il a toujours eu une imagination débordante pour les vengeances ou voire même les différentes tortures. À noter qu'il peut être très patient quand il le veut et attendra toujours le moment opportun pour se venger, il agit tel un serpent, je suppose...

Un garçon très débrouillard. Depuis sa tendre enfance il a toujours su s'occuper de lui seul ainsi que ses petits frères. Viktor se gère sans aucune aide et sans vraiment en demander, il a toujours vécu seul avec ses petits frères dont il s'occupait avec énormément d'attention. Forcément maintenant il s'autogère tout seul sans vraiment demander, célibataire et heureux de l'être apparemment. Après tous il a toujours cuisiné lui-même, pareille pour le repassage, lessive, ménage et autres tâches ménagères dont il connaît la joie d'effectuer, voire même la préparation de nourriture pour son partenaire de toujours. C'est un homme qui hésite pas à se salir les mains et effectuer la moindre besogne par lui-même, quoiqu'il puisse faire des erreurs qui ne pardonnent pas. ( On a tous un jour mélangé les couleurs dans le lave-linge, ainsi les vêtements blancs étaient désormais teints d'une couleur charmante. Une erreur comme une autre dont il n'est pas vraiment fier. ) D'ailleurs il lui arrive d'aider ceux qui sont vraiment dans le besoin, particulièrement serviable, il n'hésite pas à aider la moindre personne qui lui demanderait, même s'il repère vite les fausses demandes à cause de sa grande méfiance.

Surtout un grand timide oui ! Il a abandonné la communication entre être humain depuis bien des années. Éternel maladroit dans ses mots, il n'a jamais pu avoir une longue discussion avec une personne extérieure de sa famille. Viktor as toujours été cet enfant enfermé sur lui-même et considérablement timide, voire maladroit. Considérant qu'il n'a jamais eu ce don pour parler aussi ouvertement comme les autres membres du personnel ou même les élèves. Généralement il reste enfermé sur ses plantes, parlant très peu avec les autres. Pour ses cours, il semble effrayé pour le début de cette nouvelle carrière qui s'offre à lui, il ne peut promettre de totalement s'ouvrir aux élèves et aux autres professeurs, mais il fera toujours l'effort pour essayer de paraître normal et faire son nouveau métier convenablement.

Aussi un grand travailleur. Viktor n'est pas ce genre de garçon qui flemmarde lors de ses heures de travail ! Au contraire ! C'est un travailleur acharné, il trime sur sa vie personnelle ainsi que sa santé pour apporter un rendu parfait pour son travail. Sans cesse en mouvement ou travaillant sur un bureau. Aucune pause pour lui ou même pour ceux qui l'entoure. Depuis tout môme il n'a pas cessé de travailler, au début c'était simplement pour aider sa famille, puis le travail acharné était devenu une habitude. Une très bonne qualité pour ses supérieurs, mais une très mauvaise pour ses compères ainsi que ses élèves. Celui-ci a toujours détesté les flemmards qui traînent près de lui et il n'hésite pas à crier son mécontentement envers ces personnes. Quant aux élèves, ils devront s'attendre à recevoir énormément de devoir ainsi que des cours complets et détaillés. Les copies sont corrigées relativement vite et il n'est jamais en-retard pour ses heures de cours, ni même pour rendre son travail. Méticuleux dans le moindre de ses gestes, il semble être une personne froide, sérieuse et peut être un brin sévère si vous le cherchez, mais une fois qu'il discute de plante, il ne peut qu'avoir un large sourire, une mine heureuse et passionnée s'offre alors à vous.
mon avatar

physique

sous-titre, ici tu peux citer rimbaud ou baudelaire si tu veux

Quand on est gâté par la nature à ce point, tu n'as guère besoin de te casser trop la tête pour t'embellir un peu plus. Même si par moments tu prends soin de ton physique ou que tu choisis minutieusement tes vêtements pour mettre ton corps en valeur. Déjà que tu es grand avec ton 1m85 et en plus tu es bien proportionnée et bien bâtie. Tandis que d'autres arborent un ventre plat, sans aucune saveur, toi t'ose arborer des muscles aux traits fin, légèrement seyant pour attirer n'importe quel regard. Tu as juste ce qu'il faut en muscles, pas trop non plus, tu fais attention au visuel de ton corps et prends un malin plaisir modelé ton corps pour qu'il soit agréable à regarder. Ton visage est tout aussi attirant. De tes cheveux rasés sur certaines parties et laissés en bataille sur d'autres, ta chevelure est relativement complexe, mais cela te donne un charme fou, d'un air plutôt rebelle, cool. Tu as juste ce qu'il faut pour que les personnes ont une excuse pour te mâter sans aucune retenue, tu ne peux le nier, t'as énormément de succès auprès des filles, mais aussi des garçons. Le joli minois que tu arbores et tous aussi attirent, des traits fins et un large sourire séducteur s'affichent inlassablement tandis que tes yeux mouchetés d'or feront frissonner d'envie plus d'un. Un regard de prédateur, l'air séducteur et pourtant t'a toujours cette mine sérieuse qui bloque quelques fois. Tu es peut-être trop narcissique sur les bords, mais tu ne peux pas t'en empêcher de t'admirer dans les moindres détaille.
mon avatar

histoire

sous-titre, ici tu peux citer rimbaud ou baudelaire si tu veux

Un jour de décembre. Un jeune garçon entreprit un travail auprès d'un ami de sa mère, dans une petite boutique d'un village lointain. Travaillant sans relâche pour pouvoir nourrir ses cinq petits frères et aider ainsi sa tendre mère qui était à l'hôpital pour cause d'une maladie encore inconnue. Au lieu de voyager comme tous enfants âgés de onze ans, il préféra travailler et survivre pour sa famille, la seule chose qui pouvait le faire rêver était cette fleur posée contre le comptoir, près de la caisse, il pouvait contempler celle-ci pendant des heures durant son travail. Viktor n'était pas comme les autres enfants bougonnant sans cesse et des rêves plein la tête, non, il était du genre calme et débrouillard comme jamais, mais surtout il était littéralement trop réaliste pour son âge. Rien que regarder les fleurs et contempler le ciel pouvait le rendre heureux, il n'était pas difficile comme garçons, une idole de grand frère parfait pour ses petits frères.

Viktor devint un jeune adolescent beaucoup trop sérieux et envahi par les responsabilités. Pourtant ses petits frères pourraient l'aider, ils ont atteint leurs onze ans et peuvent être autonomes, mais au lieu de travaillé comme leur grand frère, ils prirent une tout autre route. Deux enfants dans une école pour des études, deux autres restent à la maison pour dormir et jouer aux jeux vidéo pendant que le dernier profita de son âge pour quitter la famille et partir dans une aventure en compagnie d'un compagnon sans avoir prévenu sa famille. Avec de si grande bouche à nourrir et des impôts ainsi que des soins à payer, le petit boulot dans la petite boutique est désormais finie depuis que ses petits frères sont devenu plus gourmands, mais la vie est plus difficile et trouver un travail convenable est relativement rare. Naïf et désemparer comme l'était Viktor, il accepta un travail sans aucune précision et se fit enrôler dans une entreprise inconnue et secrète dont il devait effectuer des manipulations pendant la nuit, un travail nocturne dont il devait préparer des substances à base de plante dangereuses. Au début le jeune garçon ne savait vraiment ce qu'il faisait et ne faisait que suivre les ordres qu'on lui avait donnés. Bien des années plus tard il découvrit en étudiant certains livres qu'il manipulait des plantes, mais aussi des espèces dangereuses pour créer un liquide qu'on nomma comme poison, oui, le petit garçon innocent concoctait divers types de poisons dans un laboratoire illégal. Vendu au prix fort par des amateurs passionnée par ses liquides mortels. Pour autant il continua son travail malgré l’illégalité de son travail et de la vente de produits dangereux pouvant tuer n'importe quel innocent. Viktor ne c'était jamais considérer comme quelqu'un de dangereux ou de mauvais, il ne faisait que créer des poisons, c'était à la personne qui vend le produit fini qui devait faire attention au type d'acheteur, jamais il pouvait se soucier de son sens moral ou même des futurs acheteurs. Petit à petit il était pris dans une passion dévorante pour ce travail, entre les plantes qu'il affectionnait énormément et les diverses espèces qui le fascinaient, créé des poisons étaient désormais son domaine de prédilection. Ce n'était pourtant pas légal, mais soit honnête, qui ne voudraient pas se salir les mains dans un travail plaisant et pour recevoir une belle enveloppe une fois le bouleau fini ?

Les années passèrent sans encombre et l'agent coulait à flots pour cette grande famille. Viktor était devenu un jeune prodige et un professionnel dans son travail au point de se voir offrir une paye bien plus imposante et une magnifique maison pour lui et ses petits frères. Ils vivaient tous ensemble dans la bonne humeur, malgré la passion dévorante de leurs grands frères sur les plantes dangereuses, ayant comme loisirs de s'occuper des plantes vénéneuses et carnivores qui trônent dans sa chambre. Mais malheureusement sa mère mourut le jour de Noël à cause d'un cancer qui venait à peine d'être découvert, les médicaments et les soins ont fini de l'achever et elle s’endormit sans jamais pouvoir se réveiller. Ce fut douloureux pour ses six garçons, mais surtout pour Viktor qui venait justement d'avoir vingt-cinq ans au même moment. Depuis ce jour il n'ose plus jamais fêter son anniversaire.  

Depuis ce jour tragique le quotidien de cette famille bascula soudainement. Seuls quelques jours après ce désastre, un couple lui avait rendu visite en affirmant être de la famille, plus clairement le père biologique de Viktor et ses cinq frères, accompagné surement de sa nouvelle femme. Au début les choses n'étaient pas faciles et les six fils ne pouvaient croire à une histoire pareille, puis avec le temps ils étaient obligés de croire en cette nouvelle à cause des preuves flagrantes et un testent de paternité révélé positif. Forcément ce fut relativement dur de pouvoir s'accrocher tous ensemble sans qu'aucune dispute éclate et souvent ce fut Viktor la source des problèmes à cause de sa richesse aux sources inconnues, ne voulant pas forcément révéler la vérité sur son travail au père qu'il venait d'avoir. Le jeune garçon se détacha vite du lot et s'enferma bientôt dans une bulle protectrice au milieu de ses plantes pendant que ses petits frères s'attachèrent assez vite au père et à la belle-mère. Pour autant ils ne se privèrent pas pour dépenser l'argent accumulé durant toutes ces années, la mère-belle en profita le plus en s'achetant le luxe qu'elle rêvait, sans vraiment demander à la personne qui gagne autant d'argent bien entendu. Mais un jour il fallait bien payer sont méfaits et ses années de travaux illégaux. Bien évidemment ce fut son propre père qui le dénonça à la justice avec diverses preuves à l'appui, on l'avait espionné et pris en flagrants délits, aucune défense pour sa part et son père ne déclara en toute impunité que c'était pour son bien.

Condamné à ne plus voir sa famille et à payer le prix de ses méfaits. Il avait pour seule compagnie des ordures de premières et un jardin rien que pour lui pendant ses deux ans d'emprisonnement. Après ses deux ans à attendre sagement, il fut finalement libéré et envoyé dans une petite boutique de fleuriste relativement connu pour qu'il se rachète convenablement. Comme à son habitude il travailla avec sérieux et finit par devenir un grand passionné de toutes les plantes existant dans ce monde, il dévora chaque livre qu'on pouvait lui confier. Après quelques années il avait fini par ouvrir sa boutique qui fut un énorme sucée pour ses plantes variées et sa façon d'être aussi serviable, par la même occasion il aidait la moindre personne qui aurait besoin de son savoir sur les diverses plantes du monde, surtout médicinale dont il avait appris grâce à une grand-mère qu'il côtoyait fréquemment. Un jour il avait réussi à revenir sur ses pas, visiter le local dont il bossait à l'époque et qui est désormais fermé, mais il pouvait encore constater que la nature avait repris ses droits et qu'une multitude d'espèce vivait dans ses lieux, c'est ici qu'il rencontre son grand ami de toujours, mal-en-point et mourant de faim, seul, sa mère gisait sur le sol, morte et dévorée par une autre espèce alors que le petit resta caché, mais non loin de sa mère... Viktor ne put résister et l'adopta sans aucun remords, s'occupant de lui d'une nouvelle façon, ce n'était plus comme un sujet d'expérience, mais comme un ami dont il allait aimer amoureusement. Viktor n'a jamais retourné chez lui, avec sa famille, la maison ainsi que ses occupants ne lui semblaient étrangers et pourtant il avait gardé un contact avec son père, mais c'était impossible pour lui de retourner chez lui et regarder ses frères fasse fassent après la bourde qu'il avait osé faire, malgré toutes les excuses qu'il pouvait avoir, il n'avait guère le cœur de voir ses frères démolis et ne plus voir en eux ce regard admirateur qu'il avait pour lui, il n'est plus leurs idoles et cela le dérange horriblement. Qu'importe le nombre de fois il vint devant la porte de la maison, jamais il avait réussi à toquer et rentré...Il n'en a jamais voulu à son père et semble essayer de renouer les liens perdus, son père avait fait le bon choix et il était préparé qu'on l'arrête ainsi depuis qu'il sait ce qu'il faisait. Les années passèrent et sa boutique florissait de jour en jour avec une clientèle nombreuse et diversifiée, son compagnon grandi et devint la mascotte de la boutique. Tout semblait coulé paisiblement avant de rencontrer une dame charmante dont il aida volontiers avant de lui offrir un simple bouquet de fleurs, un an après voilà qu'il reçoit une lettre pour une invitation en tant que professeur d'une académie de renom, mais d'abord il devait passer une formation pour changer de thème et ainsi ce familiariser un peu plus avec des... Élèves... Un an après une année d'études sans relâche, des examens attrayant et des notes satisfaisantes... Il eut enfin le droit de pouvoir enseigner sa passion, celle qui l'a sauvé d'un passé houleux, celle qui lui a permis de changer et de se calmer. Il partit avec son compagnon de toujours et fermait malheureusement sa boutique, désormais il passe la trentaine et entame un nouveau page de sa vie.
mon avatar

Questionnaire

sous-titre, ici tu peux citer rimbaud ou baudelaire si tu veux

Quelles sont les choses que vous aimez ?
Les plantes, elles m'apaisent facilement et me détendent en quelques secondes. C'est bien grâce à elles que j'arrive à calmer mes ardeurs et être zen en toutes circonstances. Pendant que certaines écoutes de la musique, moi je fixe simplement un jardin ou mes plantes d'intérieur, cela me suffit amplement pour me redonner le moral et un large sourire. Généralement je préfère largement les plantes considérer comme dangereuse, voire désagréable. J'ai énormément de plante carnivore à mon domicile d'ailleurs. Ma passion reste simplement la photographie, capturer n'importe quels paysages ou émotions sont un vrai plaisir, cela me permets aussi de m'évader dans des endroits inconnus aux paysages splendides au point d'en avoir le souffle coupé. J'avoue un culte pour les liquides dangereux, particulièrement les différents poisons existant, il est fascinant d'en apprendre les effets, leurs compositions et comment les innover, et justement j'affectionne particulièrement les espèces se rapprochant aux poisons, mon serpent en fait partie, lui que je considère comme mon propre enfant.

Et que vous détestez ?
Je ne peux supporter les personnes dites trop bruyantes ou qui font un désordre pas possible. J'ai toujours savouré le calme, la sérénité, et cela ne changera pas. Les enfants qui bougent sans cesse dans un sens, puis dans un autre en font partie. La violence gratuite m'horripile fortement et je n'arrive pas à supporter les idiots qui peuvent donner des coups justes par pur plaisir, même si je suis une personne brusque, ne pouvant gérer ma force, je m’efforce de garder mon calme et de retenir le moindre mouvement de trop, je pense que les autres devraient en faire tout autant. Ne jamais m'inviter dans un de ces restaurants où ils servent de la nourriture sans goût et haute teneur en graisse, je ne suis pas un adepte des restaurants rapides ou même des restaurants tout cours. J'ai toujours aimé cuisiner diverses recettes et manger du fait maison tout en restant des repas bourratifs et équilibrer. Mais la chose que je haïssais le plus, ce sont bien évidemment les personnes négligentes, oui ! Ses maudites personnes qui osent polluer la nature, négliger leur travaillent et en plus ne s'occupent pas de leurs tendres compagnons, ces personnes sont de réel problème dans notre société et mériteraient un coup de pied aux fesses, histoire de les remettre sur le bon chemin.

Comment serez-vous avec les élèves en général ?

Je ne sais pas encore. Disons-le, je n'ai jamais eu ce don naturel pour discuter pleinement avec des personnes que je ne connais pas. Même si je suis habitué à être entouré d'enfants ou de personne plus jeunes, je n'ai jamais pris le temps d’enseigner et de me faire respecter tout en étant calme et serein. J'avoue, je suis un timide, inexpérimenté, qui en plus aime bien plus les plantes qu'autre chose. Mais je pense faire l'effort d'être aimable, souriant, doux et surtout patient, mais se serai sûrement pas facile, car faut pas non plus venir me chercher, je suis gentil, mais j'ai comme tout le monde, une limite à ne pas dépasser.

Que pensez-vous des menaces qui entours la région ?
L'avenir politique n'est pas mon problème. Mais si un jour de mauvaises personnes ose blesser mes élèves, je pourrais fortement l'éliminer de mes propres mains.

Quel type d’enseignement allez-vous offrir au élèves ? ( si vous choisissez l’enseignement. )
J'aimerais énormément leurs faire partager ma passion sur les plantes ainsi que leurs grandes utilités. Comprendre leurs fonctionnements, respecter leurs environnements et surtout apprendre certaines choses utiles qui éviteraient toutes dépenses inutiles. Sortir et pratiquer la chose seraient favorables, mais je pourrais me contenter d'une salle de classe dont je pourrais orner de mes plantes favoris. Je serais peut-être un peu dur sur le travail donné ainsi que les exercices, en effet, je vais en donner énormément, espérant qu'ils prennent goût au travail et soient assidus dans ce domaine. Je prendrais même le temps d'aider certains qui seront en difficulté, pourquoi pas du soutien ? Je suis toujours disponible pour répondre aux questions. La médecine n'est point mon domaine, mais je connais la moindre plante médicinale ainsi que leurs vieilles recettes, idéale pour établir des soins sur eux ou leurs pokémon.  

Que pensez-vous de l'académie ?
Une très belle académie avec une biodiversité a coupé le souffle ! J'espère que les élèves ne seront pas très taquins et que je pourrais pleinement étudier les diverses zones de la région ainsi que les alentours de l'académie, on m'a raconté qu'ils avaient un très beau jardins.

hors jeu

parce qu'en général t'as une vie à côté

Il semble menaçant au premier abord. Ses gestes sont brusques et il ne semble pas aimer la compagnie des êtres humains ou pokémon. Mais auprès de moi il reste un compagnon très fidèle et particulièrement doux, un cœur tendre ce cache au fond de lui et il faut prendre la peine de creuser pendant un bon moment pour voir cette partie de lui. Mais attention ! Ne pas le caresser sans son autorisation et de la mienne au risque d'être mordue férocement. Son poison n'est pas mortel, mais généralement cela dérange fortement et une douleur peut généralement vous gêner. Pour ma part je suis moi-même mordue quand je fais un geste déplaisant ou quand je dis quelque chose qui pourrait facilement l'irriter, mais je suis pleinement immunisé contre son poison grâce à un entrainement de longue halène. Vous le trouverez souvent percher aux arbres ou nicher dans mon cou pendant les cours ou même pendant mon temps libre. Il tient énormément à l'arbre à chat que je lui ai offert et qui est désormais son nid dans la maison.
The Wolf @ The Boy & The Wolf by Z-Pico
©linus pour Epicode




Le patron
Hey gamin ! Du public j'suis le plus aimé. Alors que j'suis le plus grand criminel que ce monde est porté.


Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum